Pourquoi vous exploiterez à nouveau le QR code pour vos actions marketing

Présentée lors de la conférence WWDC 2017, Apple ravive l’intérêt pour les QR codes avec leur reconnaissance native dans iOS 11

Si les QR codes n’ont plus la côte depuis quelques années pour diverses raisons, notamment l’avènement de technologies sans contact par exemple, Apple entend malgré tout leur redonner un second souffle en ajoutant le support natif depuis l’application Appareil photo.

La prochaine mise à jour iOS 11 qui débarquera à l’automne prochain, offrira l’opportunité de ne plus passer par l’installation d’une application tierce pour scanner les codes 2D. D’aucuns diront que l’existence même des QR codes (« Quick Response code ») n’avait jamais été remise en cause : ils sont une alternative efficace à l’action manuelle de saisir des adresses URL, ou de récupérer une fiche contact.

Toutefois, le QR code a longtemps été décrié par son manque d’accessibilité, la faute notamment aux systèmes d’exploitation mobile dont iOS (car c’était déjà le cas sur certains environnement Android) qui ne les géraient pas nativement et qui nécessitaient alors une application tierce. Ou encore à la mauvaise intégration dans les parcours clients comme une capture dans le métro parisien qui n’offre pas de connexion suffisante pour réaliser l’action… Sans commentaire.

La seule façon pour que les QR codes soient exploités de manière massive et utile est qu’il ne subsiste plus aucune barrière à l’usage. Les utilisateurs ont besoin de pouvoir découvrir une expérience enrichie par leur propre moyen et sans contrainte ou frein à l’usage.

Comment va fonctionner la reconnaissance automatique des QR codes par iOS 11

Lorsque vous souhaiterez scanner un QR code, il vous suffira de lancer l’application « Appareil photo » et simplement de viser le code QR. La lecture et la reconnaissance seront alors instantanées. En d’autres termes, il ne sera donc pas nécessaire de prendre une photo pour lancer l’action souhaitée !

Principe de fonctionnement avec les actions suggérées

Lorsqu’un QR code est détecté, une notification s’affiche vous indiquant le call-to-action correspondant au contenu proposé : un lien (URL) ouvrira une page dans le navigateur mobile Safari , une connexion au WiFi, ou encore, l’ajout d’un contact directement au carnet d’adresses de votre mobile.

iOS 11 : connexion automatique au WiFi via QR code
iOS 11 : connexion automatique au WiFi via QR code depuis un routeur

Par défaut, la fonctionnalité de reconnaissance automatique sera activée mais il sera possible de la désactiver dans les réglages de l’appareil photo depuis le menu dédié.

Bonnes pratiques et exemples d’usages ou applications concrètes des QR codes

Que cela soit pour un lieu public, un magasin, un restaurant ou encore votre entreprise pour faciliter la vie de vos collaborateurs, découvrez ces suggestions de bonnes pratiques du code 2D ou « le code QR pour les nuls ».

  • Partage des coordonnées du lieu : dites « au revoir » cartes de visite – égarées – qui s’enregistreront désormais directement dans le carnet d’adresse,
  • Connexion direct au WiFi gratuit et sécurisé : vous n’aurez plus besoin de disposer d’un wifi ouvert ou avec un mot de passe peu fiable et vous pourrez le changer régulièrement (plus facilement),
  • Abonnement à la newsletter via un lien dédié
  • Permettre le click-to-call pour simplifier l’appel sur Google Maps par exemple
  • Partager directement via les médias sociaux (Facebook, Twitter etc.) à l’instar d’un bouton d’action
Attention : dans tous les cas, veillez à ce que le contenu soit adapté au contexte de consommation soit au format mobile dans le cas présent ou des formats courts (situation de mobilité).

Le scan pouvant être disponible depuis l’écran déverrouillé logiquement (l’appareil photo est disponible via un glissement sans accès au code ou TouchID), il reste à voir quelles pourront être certains usages vis à vis de la sécurité (iPhone verrouillé).

En Asie, les mobinautes  exploitent quotidiennement les QR codes pour n’importe quelle tâche.

Exemple en Chine où les usages du QR code sont en croissance continue depuis plusieurs années notamment pour la commande de nourriture ou pour réaliser des paiements : vous l’avez compris, il semble qu’Apple n’avait d’autre choix que celui de proposer une expérience fluide avec une prise en charge simple d’un standard qui va renaître voire accélérer grâce à cette nouvelle fonctionnalité native.

L’approche du QR code n’était pas vraiment tout à fait morte : le code 2D classique, oui.

De nombreuses applications utilisent les codes QR ou équivalent : SnapChat ou Facebook plus récemment ont d’ores et déjà développé leur propre code pour permettre d’ajouter des amis ou dans une autre mesure Lydia, Lyf Pay (ex Fivory) permettent de payer ou d’échanger de l’argent par ce biais. Toutefois la gestion par iOS des codes propriétaires de Facebook Messenger ne devrait pas être possible.

L’intégration d’un lecteur dans l’appareil photo d’iOS (par la mise à jour iOS 11) va considérablement faciliter l’usage des QR Codes à l’instar d’applications comme WeChat en Chine, où ils sont très utilisés. Ainsi, si le QR code fait son grand retour pour simplifier les parcours client, les éditeurs, les marques ou annonceurs devront garantir des parcours clients fluides avec des contenus associés véritablement utiles et percutants sinon quoi, l’expérience restera partielle voire exsangue avec un engagement client limité.

Pour aller plus loin

20 ans de marketing Apple en 3 minutes

Deux décennies Apple.com et de stratégie marketing

En 3 minutes, découvrez l’évolution du site officiel Apple.com de 1996 à 2016 : une rétrospective des pages d’accueil du site de la firme à la pomme avec les campagnes publicitaires.

En 2016, Apple a enfin ouvert son compte Twitter @Apple (déjà 638 000 abonnés)… Le compte n’a effectivement aucun tweet public, mais comme le souligne @RomainHeuillard, ils émettent des « shadow tweets » diffusés par le biais de « tweets sponsorisés » (soit de la publicité).

Vidéo via Twitter @blogdumoderateur

Découvrez la dernière publicité Apple pour l’iPhone 5s, « Powerful »

With the power of iPhone 5s, you’re more powerful than you think.

— le slogan de la dernière publicité d’Apple pour son téléphone, l’iPhone 5s.

La dernière publicité pour le smartphone d’Apple, iPhone 5s

Largement diffusée sur les chaines américaines depuis hier soir, la publicité ne pouvait mieux tomber. En effet selon le New York Times, l’iPhone 5s serait toujours plus rapide en terme de puissance que le dernier né du coréen Samsung, bien que le Galaxy S5 soit plus récent (à lire ici sur le blog Bits).

La publicité illustre les fonctionnalités et les possibilités offertes par le dernier iPhone : la création musicale, le jeu vidéo, la photographie, la capture de vidéo ; autant d’usages à la portée des futurs possesseurs de l’appareil.

Musique : The Pixies, Gigantic (version spécifique à découvrir dans la vidéo)

Apple guide ses clients en magasin avec iBeacon

Apple a débuté le déploiement de son service de notifications iBeacon par une mise à jour discrète au sein de son application mobile Apple Store.

Apple a débuté le déploiement de son service de notifications iBeacon par une mise à jour discrète au sein de son application mobile Apple Store. Fonctionnant sur la technologie BLE, iBeacon permet de recevoir des notifications sur les produits en magasin lors d’une visite dans l’un des 254 Apple Stores aux États-Unis.

L’expérience client Apple au cœur du dispositif iBeacon

La firme de Cupertino démontre une nouvelle fois sa volonté d’optimiser encore davantage son expérience client en magasin. Avec ces balises et son système de notifications personnalisées, Apple souhaite apporter une nouvelle brique à sa relation client en magasin en plus de ses vendeurs, vers plus d’interactivité, plus de personnalisation grâce aux données et au mobile. Plusieurs balises sont installées dans chaque magasin, ce qui signifie qu’Apple peut localiser votre position exacte via le Bluetooth et contextualiser ses alertes basées sur les produits ou le rayon que vous regardez.

Notifications via un iBeacon dans l'Apple Store
Notifications via un iBeacon dans l’Apple Store

En ouvrant l’application Apple Store (voir ci-dessous), les utilisateurs se verront demander s’ils souhaitent profiter des alertes en magasins « In-Store notifications ». Les notifications en magasin vous permettront, par exemple :

  • de récupérer vos commandes effectuées en ligne rapidement
  • de découvrir les événements dans le magasin ce jour
  • de lire des commentaires sur les produits et d’acheter des accessoires depuis votre iPhone
Apple iBeacon In-Store Notifications
Apple iBeacon : les notifications in-store dans l’app Apple Store

En outre, pour recevoir des notifications iBeacon, le visiteur du magasin ou client doit posséder un appareil équipé d’iOS 7 avec l’application Apple Store installée et le Bluetooth actif.

Exclusivité pour les Apple Stores US pour l’instant, l’Europe dans un second temps ?

Désormais, les 254 boutiques américaines Apple Store disposent de capteurs dont la quantité varie selon la superficie des points de vente. À titre d’exemple, l’Apple Store de la 5e Avenue à Manhattan en compte une vingtaine. Bien qu’Apple ait confirmé la nouvelle suite à une dépêche AFP, la firme n’a toutefois pas précisé si ce système serait étendu au reste de son réseau de distribution à travers le monde. Espérons que les clients de la marque à la pomme puissent en profiter en magasin dans un avenir proche.

Dès à présent tester iBeacon dans l'un des Apple Store aux États-Unis : ici, celui de la Fifth Avenue (NYC)
Dès à présent testez iBeacon dans l’un des Apple Store aux États-Unis : ici, celui de la Fifth Avenue (NYC)

Un équipement massif mais un usage et une adoption en question

Si la technologie BLE proposée par Apple concerne uniquement les clients de la marque (de par ses conditions d’utilisations), elle pourra évidemment mettre un certain temps à décoller pour des raisons évidentes d’équipements – comme toute technologie in fine. Quoi qu’il en soit, l’intégration native aux terminaux Apple constitue une véritable opportunité pour favoriser son essor.

Test des balises iBeacons dans un Apple Store à New York

« Les employés ne connaissaient pas iBeacon et l’application n’a que peu d’intérêt pour le moment… Il n’y a pas de personnalisation du message en fonction du rayon devant lequel vous vous trouvez. »

Petit plus non négligeable : Bertrand Leseigneur @bleseigneur, un véritable « French Geek » de New York, a testé pour vous les iBeacons. Déçu, sa perception est sans appel : la non-connaissance par les vendeurs constitue un véritable frein à l’usage avec une approche pédagogique du dispositif. De plus, l’intérêt semble limité pour le moment du fait de la non-personnalisation des messages (l’enjeu de la contextualisation publicitaire). L’avenir nous démontrera si la technologie a un véritable sens pour les clients, dans les boutiques Apple en tout cas.

via AFP (San Francisco)

Coast, le navigateur le mieux adapté à votre iPad ?

Si vous possédez un iPad, l’éditeur norvégien Opera vient de lancer ce 9 septembre un nouveau navigateur web, Coast. Sa particularité ? Il a spécialement été conçu et pensé pour l’iPad selon ses créateurs.

Coast by OperaLongtemps dominé par Safari, le monde des navigateurs natifs pour la tablette à la pomme a évolué avec l’arrivé d’Opera, puis plus récemment avec Google Chrome sur iOS. Toutefois, plusieurs navigateurs ont déjà tenté de supplanter la suprématie bien légitime de Safari (Skyfire, Maven Web, Dolphin ou encore Opera Mini), avec chacun leurs particularités sans pour autant détrôner le roi. En effet, Safari est par définition le navigateur par défaut du système mobile d’Apple; de fait il est impossible de modifier cet état sauf au sein de certaines applications dont celles de Google, telles que Gmail ou encore Google Drive qui permettent de choisir l’ouverture des liens vers d’autres applications de l’écosystème Google.

Dans ce contexte, Opera mise sur une interface intuitive et résolument simpliste (au sens propre) pour propulser le contenu.

Une expérience disruptive pour une navigation web intuitive

Coast dispose d’une interface épurée dont l’essentiel de l’expérience se situe au niveau des vignettes ou cards. Grâce à cet affichage mosaïque et des gestuelles tactiles, l’application vise à faciliter la navigation tactile et son utilisation. Aucune nouveauté majeure en terme d’expérience utilisateur (UX) puisque les gestes sont connus de tous, déjà usités par Google ou Microsoft mais c’est ce qui fait tout son intérêt. Avec une interface utilisateur (UI) réduite à son essentielle, on retrouve uniquement un bouton « Home », soit le retour à l’accueil avec des vignettes et un bouton en bas à droite, ce dernier vous permet de consulter les pages ouvertes ou en cours d’utilisation (ndlr. voir la deuxième capture d’écran).

En effet, plutôt que d’utiliser les classiques marques-pages, Coast met en scène une grille d’icône à la manière de l’écran d’accueil d’iOS avec de larges icônes pour les sites les plus visités. En outre, le navigateur ajoute automatiquement une liste des sites visités récemment au bas de l’écran d’accueil afin de les ajouter dans vos favoris.

Écran accueil du navigateur Coast par Opera
Écran accueil du navigateur Coast par Opera

En sus, Opera met en avant 3 raisons qui ont pour objectif de vous faire adopter Coast ou au moins tester cette nouvelle application :

Chaque élément de Coast a été minutieusement conçu pour l’iPad. Il ne s’agit pas simplement d’une interface mobile adaptée aux tablettes.

Capture d'écran de Coast by Opera
Capture d’écran de Coast by Opera

Coast est agréable à utiliser et à regarder, et il repose sur des mouvements de balayage intuitifs.

Coast par Opera ne dispose d'aucun bouton pour naviguer
Coast par Opera ne dispose d’aucun bouton pour naviguer

Coast intègre de nombreuses nouvelles technologies que nous avons inventées pour garantir votre sécurité.

Coast affiche la sécurité des sites
Coast affiche la sécurité des sites

Parmi les fonctionnalités intéressantes, on notera la possibilité de partager un contenu (rien de nouveau en soi ici) par e-mail avec une vignette de l’aperçu généré à partir de la visualisation en cours, un petit plus mais qui a son utilité en guise de prévisualisation.

D’un point de vue technique, jusqu’à présent l’accélération JavaScript offerte par iOS est exclusivement réservée à Safari. Pour l’utilisateur, l’impact se ressent sur la rapidité d’exécution lors de l’affichage d’une page web, Safari sera toujours le plus rapide… Pour avoir effectuer des tests sur iOS 7 (beta), la différence se fait quelque peu sentir.

Un outil pour sublimer les expériences web des marques

Ainsi, l’application développée par Opera pourra vraisemblablement jouer son avenir dans la présentation d’interface web ou d’applications par son design attrayant et sa mise en forme du contenu. Elle met justement en valeur les contenus associés et il ne fait aucun doute qu’on verra rapidement des versions « branded » de sites de marque au sein de Coast.

Vous pourrez en découvrir davantage sur coastbyopera.com/fr.