Facebook Comments : la brique sociale pour vos commentaires

Outil — Le premier réseau social du monde, Facebook, est omniprésent. Aujourd’hui, où que vous surfiez sur la toile, vous n’avez quasiment aucune chance d’éviter — si tel était votre souhait —  la plateforme sociale créée par Mark Zuckerberg. Les possibilités en matière de partage sont assez simples : vous pouvez partager un article, une contenu multimédia directement sur Facebook (fonction qui va tendre à disparaître) ou même « l’aimez » — le fameux Like — afin que ce contenu soit automatiquement visible par vos amis. Mais avez-vous vraiment envie que vos contacts voient tout ce que vous dites sur un site extérieur ?

Avantages et inconvénients de Facebook Comments

Avantages et inconvénients de Facebook Comments

Confiez vos commentaires à Facebook, est-ce une vraiment bonne idée ? Voici les avantages et inconvénients de l’usage de Facebook Comments pour les propriétaires de sites, bloggueurs… Et les autres.

Facebook a récemment mis à jour son social plugin « Comments Box ». Pour rappel, ce plugin de commentaires vous permet d’implanter directement sur des sites extérieurs au réseau social un module de discussions ou réactions propres à chaque article. Des applications dans le même esprit existent déjà comme celui que j’utilise actuellement sur iThink.fr : Disqus.

Le plugin social "Comments Box" par Facebook

Le plugin social "Comments Box" par Facebook

Facebook Comments peut s’avérer être un outil efficace…

Avantages de l’utilisation de Facebook Comments Box

- La simplicité d’accès : L’avantage le plus évident est bien sûr la connexion pré-établie grâce à une session ouverte sur le réseau social. En effet, si vous vous êtes préalablement connecté sur Facebook avant de consulter les sites utilisant cet outil; cela vous permettra de commenter en un seul et unique clic (à partir du moment où vous étiez déjà connecté sur Facebook).
Lorsque l’on sait que 50% des utilisateurs de Facebook s’y connectent chaque jour, il y a de grandes chances pour que cela profite en même temps à votre espace de discussion.

À savoir que Facebook avait initialement prévu l’intégration de Google et Twitter, en plus de l’authentification par Yahoo, mais des désaccords et autres litiges n’ont pas permis mise en avant — au détriment des utilisateurs. Permettre l’authentification avec Google en option aurait pu offrir un choix anonyme supplémentaire compte tenu du fait que de nombreux comptes Google ne sont pas connectés avec des amis.

Le potentiel de viralité sociale : Une option permet de partager votre commentaire directement sur Facebook. En cochant l’option « Publier un commentaire sur mon profil Facebook », ce dernier apparaîtra directement sur votre mur (Wall) ainsi que sur votre fil d’actualité (Newsfeed). Coché par défaut, vous pourrez bien entendu la décocher pour conserver vos pensées uniquement sur cette page. Concept intéressant, les réactions (commentaire ou Like) de vos amis à la suite de votre commentaire (depuis Facebook) seront également afficher sur la page où vous avez commenté : les commentaires sont effectivement synchronisés entre Facebook et le site d’origine.

Les discussions restent synchronisées via Facebook et sur les Comments Box sur votre site, peu importe où les commentaires ont été publié.

- Notifications en direct : Vous recevrez une notification à chaque fois qu’un utilisateur aura répondu à l’un de vos commentaires. Plutôt que de s’inscrire à des alertes e-mails comme via WordPress, ce système peut s’avérer moins contraignant à l’usage. Cette notification intègre bien sûr un lien vers l’article pour vous permettre de retrouver le contenu.

La fin du spam et des trolls ? : Dans le cadre de la lutte contre le spam, il y aurait donc peut-être une opportunité avec Facebook. Du moins, on aurait à faire à une autre forme de spam : il n’est pas si compliqué de créer une page Facebook ou un compte spécifiquement pour publier des messages. Néanmoins, ces messages n’auront pas le même impact au niveau des moteurs de recherche.

Malgré tout, l’affichage d’une véritable identité pour commenter peut décourager les plus aventuriers de laisser leur profil (photo de profi et nom) avec un message à caractère potentiellement affligeant.

Modération aisée : Facebook a pensé à tout, ou presque. Vous pouvez modérer les commentaires à partir d’une liste de mots clés interdits que vous aurez déterminé au préalable ou en désignant des utilisateurs dans le code. Le lien pour accéder à la modération : http://developers.facebook.com/tools/comments

Outil de modération Facebook Comments

Outil de modération Facebook Comments

E-réputation engagée : Chaque commentaire publié à l’aide de votre profil Facebook diffuse des informations à votre sujet : votre nom apparaît automatiquement mais éventuellement d’autres informations que vous partagez publiquement (votre entreprise et votre fonction dans celle-ci ou votre appartenance à des réseaux). Cette visibilité accrue des informations personnelles ne gènera pas les créateurs de commentaires pertinents mais pour les autres, c’est une autre histoire.

 

… Mais qui n’est pas sans inconvénients.

Inconvénients de l’utilisation de Facebook Comments Box

- Affichage et pertinence sociale : À la fois intéressant mais pouvant être d’un usage controversé, le module social intègre un critère appelé la pertinence sociale. Comments Box utilise des signaux sociaux pour évaluer les commentaires les plus qualitatifs pour chaque utilisateur. Les commentaires sont classés pour montrer aux utilisateurs les plus pertinents : ceux de vos amis, amis d’amis ainsi que les fils de discussion les plus aimés ou actifs (nombres de commentaires), tandis que les commentaires marqués comme spam seront cachés.

En outre, même si Facebook permet l’identification via un compte Yahoo!, cette fonctionnalité ne favorisera pas la mise en avant de votre commentaire dans le cadre de cette indicateur de pertinence sociale.

– Archivage des commentaires : Argument de taille pour certains, l’utilisation de Facebook Comments entraîne inéluctablement la fin de la consultation d’archives des commentaires sur votre blog. Vous ne possèdez plus le contenu enrichi associé à vos articles. Ainsi, vous ne pourrez plus récupérer les commentaires postés par l’intermédiaire du plugin fourni par Facebook.

Respect de la vie privée : Pour votre blog, il s’agit d’inciter vos lecteurs à réagir. Pour autant, cela peut s’avérer contreproductif dans la mesure où, l’outil peut être un frein à la rédaction de commentaires si les utilisateurs n’ont pas envie de se dévoiler, fournir leur identité personnelle.

Conscience vis à vis de la visibilité des commentaires : L’outil mis à disposition par Facebook peut sembler traitre à certains égards. En effet, le partage d’un commentaire sur son propre profil peut inciter nos amis à commenter (c’est le principe des interaction sociales) mais sans savoir qu’ils seront aussi visibles, avec le contenu associé qu’il publie, hors de leur propre réseau. Le caractère privé des relations sociales impliquent une sorte d’impunité, surtout quand il s’agit de réseau fermé et restreint.

Temps de chargement de la page : L’implantation de Facebook Comments rallonge très logiquement la durée de chargement effective de la page puisqu’il s’agit d’un contenu dynamique chargé suite à l’accès à cette page. Ceci est particulièrement négatif puisque le temps de chargement est un élément pris en compte (par le Page Rank Google) dans l’indexation de votre site par les moteurs de recherche (ndlr. elle doit donc donner lieu à une optimisation). Bien sûr, cet argument est également valable pour les autres modules de partage et autres gadgets.

 

Synthèse

Facebook Like, Facebook Recommend, Facebook Share, Facebook Comments, Facebook Like Box… Tous ces outils sont pertinents dans un contexte bien maîtrisé. À mon sens, le « Facebook » partout et dans tous les sens n’est pas utile ni viable. Premièrement, habituer les utilisateurs à des fonctionnalités dont on ne détient pas la propriété et le développement peut être très dangereux à terme; ceci est d’autant plus vrai pour une marque. Il convient aussi de rappeler que tout le monde ne possède pas un compte Facebook et que cette étape peut être un frein dans l’expérience de l’utilisateur. Autre aspect négatif, s’afficher avec Facebook ne permet pas de mettre en avant un autre élément que votre Page Facebook ou votre profil : dommage pour votre blog.

À titre d’information, le webzine américain TechCrunch, un site reconnu pour ses commentateurs éclairés avait récemment adopté Facebook Comments à titre expérimental. Après une semaine, le site avait remarqué une chute brutale des commentaires. À méditer. Voir l’article en question (en anglais).

Documentations du social plugins Facebook Comments Box

Que pensez-vous de Facebook Comments ? Quel outil avez-vous adopté sur votre site ou blog ?

5 Comments

  1. monsieurt says:

    Bonjour,

    Merci pour cet article qui synthétise bien les avantages et les inconvénients de Facebook Comments.

    Je rejoins ton point de vue sur le fait de ne pas « posséder » les archives des commentaires de son propre blog: c’est un argument décourageant pour le mettre en place. Il ne faut pas oublier que les commentaires sont souvent (ou au moins il faut l’espérer) enrichissant pour le contenu de l’article.

    Et c’est vrai que diffuser son véritable nom et prénom, ainsi que sa photo de profil peut décourager les lecteurs de commenter. J’ai lu quelque-part que Facebook désirait éradiquer les commentaires haineux sur le web, dissimulés par l’anonymat du pseudo. L’exemple du cas de TechCrunch est un bon exemple: si les lecteurs commentent moins, Facebook risque de tuer quelque chose sur le web.

    Personnellement, je n’envisage pas de l’utiliser, en tant que blogueur et en tant que lecteur.

    monsieur t.

  2. Bonsoir,

    Isabelle Mathieu a effectivement écrit un article sur Facebook Comments, je l’ai découvert lors de mes recherches sur le sujet. En ce qui concerne la rédaction de cet article, j’ai préféré mettre en avant les avantages et inconvénients afin d’en obtenir une meilleure visibilité et donc meilleure analyse finale.

    Merci

  3. Marc Thouvenin says:

    Bonne analyse des avantages et inconvénients, mais n’y a-t’il pas des solutions pour contourner les inconvénients ? comment vont se positionner les acteurs comme Disqus ?
    Disqus ne peut pas récupérer le contenu publié sur Facebook dans le cadre d’un commentaire ?

  4. sadakolee says:

    merci bcp ,cela est très pratique

  5. Walz says:

    Merci pour cet article pertinent et très interessant ;). Une ouverture sur les autres apis/ widgets comme « disqus » serait très interessante dasn la conclusion de l’article ;)

Laisser un commentaire