Facebook versus Twitter ?

COMPARAISON — Il arrive assez souvent que mon entourage me demande quelle est la différence (quelles sont les différences) entre Facebook et Twitter. Avant de répondre à cette interrogation, il convient dores et déjà de rappeler que ces deux plateformes sont, à leur façon, des réseaux sociaux avec chacun leurs fonctionnalités spécifiques.

COMPARAISON — Il arrive assez souvent que mon entourage me demande quelle est la différence (quelles sont les différences) entre Facebook et Twitter. Avant de répondre à cette interrogation, il convient dores et déjà de rappeler que ces deux plateformes sont, à leur façon, des réseaux sociaux avec chacun leurs fonctionnalités dites spécifiques. Voici quelques éléments de réponses.

Une dimension de réseau différente : Social implications

Facebook est avant tout un réseau social fermé ce qui implique que vos contacts sont nécessairement des individus que vous connaissez dans la vie réelle (par définition) ou des personnes avec qui vous avez pu travailler, échanger. Dans ce contexte, les liens sociaux sont résolument différent : supprimer une personne de sa liste d’amis peut être interprêté personnellement sur Facebook. Tandis que sur Twitter, système plus ouvert, la plupart des personnes que vous suivez n’ont pas de lien dans la vie réelle; les supprimer de votre liste est donc une action plutôt routinière. Néanmoins, des utilisations plus personnelles de Twitter sont possibles en bloquant l’accès à ses publications par exemple (Tweet Privacy / Protect my tweets) accessible via Paramètres depuis votre compte. De plus, Facebook a l’avantage de profiter de votre « base d’amis » pour vous exprimer, alors que pour Twitter, vous partez presque de zéro (si l’on considère que vous êtes un français correspondant à l’échantillon de l’internaute type) mais vous pouvez vous ouvrir aux autres plus facilement, c’est le paradoxe du modèle de Twitter : Partager et découvrir ce qui se passe en ce moment même, partout dans le monde, sans limite.

Des usages spécifiques : Facebook contre Twitter ?

Facebook a beaucoup évolué depuis 2008, il en va de même pour Twitter même si les deux réseaux restent basés sur leurs fondamentaux. Pour Facebook, des fonctionnalités spécifiques ont été implanté, surtout au niveau de la navigation mais également en ce qui concerne les usages. Facebook s’est énormément rapproché de Twitter notamment en ce qui concerne les News Feed ou Flux d’actualités qui permettent de suivre l’activité de votre réseau et des profils. La dimension communautaire issue des groupes et des Pages (autrement appelées Fan Pages) est également un gros plus pour pouvoir partager et échanger sur des thématiques spécifiques. Ce sont effectivement des sources sans limite de création de communautés, de conversations : le point fort de Facebook en quelque sortes.

Personnellement, Twitter est davantage une plateforme de veille car je récolte de l’information sur la toile qui a été sélectionné par des individus ayant des domaines de prédilections spécifiques (à mi-chemin entre la passion et l’expertise) et je fédère des utilisateurs autour de mes thématiques comme les médias sociaux et l’iPhone entre autre. Twitter me permet de me tenir informé de toutes les actualités et tendances du moment en quasi direct grâce à ma base de personnes que je suis (Following).
Nonobstant ces échanges, il m’arrive également de converser sans ligne directrice et c’est aussi le côté agréable de Twitter, l’entraide qui peut en découler.

En ce qui concerne Facebook, je l’utilise essentiellement pour me « reconnecter » avec des ami(e)s éloigné(e)s, amis d’enfance mais aussi des camarades de classe pour se suivre lorsque l’on ne se voit pas et conserver un lien virtuel quand le lien physique n’est pas matériellement possible. J’exploite aussi une Page Fan et j’ai déjà eu l’occasion de créer des groupes mais je n’ai plus trop le temps aujourd’hui et cela a perdu de son intérêt compte tenu de la masse de groupe auxquels les gens s’inscrivent (c’est aussi l’un des problèmes de Facebook, le nombre de sollicitations entre les membres).

Pour conclure, il y a une chose importante à retenir : je pense qu’il est essentiel de voir Twitter et Facebook davantage comme des réseaux complémentaires plutôt que de se diriger vers l’un ou l’autre exclusivement. Parce que leurs usages sont différents, parce que le réseautage est différent et parce que Twitter est un outil beaucoup plus puissant pour diffuser de l’information pertinente. D’autre part, les marques et leurs publics n’ont pas les même usages sur ces réseaux parce qu’elles n’ont pas le même type d’écoute. Une marque a tout intérêt à analyser ses conversations et interagir avec ses clients plutôt que de laisser un vide (Twitter) et sur Facebook, elle a besoin de fournir du contenu de qualité, collecter les avis utilisateurs, échanger (Facebook). Enfin, il parait important de rappeler que ces deux sites souffrent du développement de l’infobésité ; ce concept de massification de l’offre d’informations disponible qui instaure un environnement peu lisible compte tenu de la taille de l’information à traiter. Dans ce combat, la simplicité d’utilisation de Twitter semble être un bon argument.

Et vous, comment utilisez-vous Twitter ? Avez-vous une préférence pour l’un des deux réseaux, Facebook ou Twitter ?

En complément
Quelques infographies fortes intéressantes sur le sujet : Facebook – faits & chiffres (contenu en anglais), Twitter sur papier (contenu en anglais).

Auteur : Paul-Henri Brunet

Passionnément curieux et féru d'objets connectés. @phb sur Twitter.

4 pensées sur “Facebook versus Twitter ?”

  1. Je suis ton raisonnement car étant pure utilisateur Facebook depuis ses débuts, l’émergence de twitter n’a pas été un frein à mon utilisation globale de deux services !

  2. Ton raisonnement se tient, je suis globalement d’accord.
    Par contre je ne pense pas que ces réseaux soit complémentaires, tout du moins dans l’utilisation que j’en fait.
    Je prend Facebook comme un moyen de me tenir au courant de ce qui se passe dans ma sphère d’amis. En aucun cas je ne l’utilise pour suivre des entreprises. A l’inverse, via Twitter, je n’hésite pas à suivre le fil d’informations de différents blogs ou entreprises.
    Pour ces deux réseaux sociaux appartiennent à deux sphères distinctes: le privé et le publique.

Laisser un commentaire