Instantané #1 : tout ce que vous devez vraiment savoir ce lundi

Tout ce que vous devez vraiment savoir ce lundi dans l’actualité Digital Marketing

C’est la rentrée ! Nouveau format de publication pour une lecture du matin plus efficace. N’hésitez pas à me contacter en direct via Twitter @phb pour échanger !

Événement Apple

À ne pas manquer ce mardi 10 septembre : à partir de 19h (heure française) Keynote de rentrée pour Apple avec, si les rumeurs le confirment, un nouvel iPhone 5S (évolution de l’iPhone 5) et enfin un iPhone 5C. L’idée ? Un téléphone d’entrée de gamme pour conquérir les marchés émergents et faire face au géant Samsung. Selon certaines sources, des campements auraient déjà été observés autour de l’Apple Store 5ème Avenue à New York.

Apple iPhone 5S Champagne
Apple iPhone 5S Champagne : probablement une nouvelle couleur pour le prochain iPhone

Passbook devient une véritable marque aux États-Unis

Si vous n’utilisez toujours pas le portefeuille dématérialisée proposé par Apple, Passbook, sachez pourtant que de plus en plus de marques se mettent à l’utiliser (Air France a récemment mis à jour son application). Apple est devenu depuis peu une marque déposée après un dépôt effectuée par Apple en novembre 2012 auprès du US Patent & Trademark Office.

Publicité sociale : la monétisation se confirme sur Instagram.

Fort de ses 150 millions d’utilisateurs actifs sur son app mobile Instagram (racheté en 2012), Facebook vient d’annoncer le lancement d’une offre publicitaire sur le réseau de partage photos. Présentation de l’offre en 2014. Comment ? Instagram proposera vraisemblablement du contenu sponsorisé à la manière des Sponsored Stories dans les flux de photos / vidéos ou encore des contenus mis en avant dans l’onglet « Discover » (à la TumblR »). Tout l’enjeu pour Instagram ? Incorporer les messages des annonceurs mis en avant tout en conservant l’aspect cool : le challenge est de taille.

Concours #4Gbattle : un Nokia Lumia 925 et un abonnement 4G en test

Si vous habitez Paris, Bordeaux ou Marseille, vous pouvez devenir l’un des 300 privilégiés à avoir la chance de tester la 4G d’Orange. Nokia, en partenariat avec Orange lance un jeu concours pour tester le dernier Microsoft Nokia et son réseau mobile 4G. Quoi ? Orange vous prête pendant 15 jours le tout dernier Nokia Lumia 925 et un abonnement 4G Orange. Comment ? A vous de tout faire pour les gagner : les tester, les montrer, en parler sur les réseaux sociaux. Bonus ? Vous serez 30 à repartir avec le Nokia Lumia 925 et un an d’abonnement 4G Orange. Inscription avec Facebook et Twitter sur 4gbattle.com

Dataviz à re-découvrir après le Tour de France : 100 ans de tour

Fan de vélo ? 100 ans de Tour vous permet de revivre l’histoire de la Grande Boucle avec toutes les étapes, classements et bien d’autres données.  Ce projet de data-visualization a été réalisé dans le cadre d’un cours à HETIC (Haute Ecole des Technologie de l’Information et de la Communication). 100 ans de données à parcourir entre classements, parcours ou encore coureurs de légende. La promesse ? Année par année le visiteur manipule les données d’une façon ludique et interactive.

À découvrir sur 100ansdetour.fr

Top 5 des sites de banque en France

  1. Crédit Agricole,
  2. Caisse d’épargne,
  3. La Banque postale,
  4. Crédit Mutuel,
  5. Société Générale

Le site de votre banque est-il « populaire » ? Médiamétrie (Netratings) publie le top 5 des sites de banque en France. En juillet 2013, près de 48,7 millions de Français se sont rendus sur le site de leur banque. Sans trop de surprise révèle le JdNet, ce sont les banques traditionnelles qui dominent ce classement au sein duquel ne figure aucun pure playerPourquoi ? On suppose que les utilisateurs mobiles n’auraient pas été inclus dans le calcul si l’on en croit le succès des apps mobiles de la BNP et de la SocGen’ ou l’absence de pure players. Courage !

L’app mobile à tester avec ses amis : Who Wanna, the activity socialyzer

Aperçu de l'application Who Wanna sur iOS 6
Aperçu de l’application Who Wanna sur iOS 6

Concept : L’interface composée de 6 icônes représentant les activités les plus courantes de socialisation (prendre un verre, faire une exposition, aller au cinéma, partir une soirée, faire du sport, aller au restaurant) vous permet de proposer des activités lorsque bon vous semble. Vos amis en sont alors avertis, vous pouvez voir qui est intéressé et ainsi les contacter directement pour vous retrouver. Comment ? Après avoir synchronisé votre compte Facebook et entré votre numéro de téléphone, il suffit de sélectionner les amis avec qui vous voulez interagir. De nombreuses mises à jour sont d’ores et déjà prévues fin septembre pour incorporer de nouvelles fonctionnalités. Télécharger l’application sur l’App Store Who Wanna ou Google Play.

 

Bonne semaine à tous.

Fliike, un compteur réel de Like Facebook

Fliike est le premier objet connecté destiné à compter le nombre de Like ou « J’aime » d’une Page ou d’un compte Facebook.

Créé par Smiirl, Fliike est un véritable compteur physique de Like. Il s’agit du premier produit proposé par la jeune pousse membre de l’incubateur LeCamping. Smiirl a pour vocation de développer un « écosystème d’objets design et communicants » permettant de réduire la frontière entre le monde physique et  virtuel, soit la multitude de services en ligne à notre disposition, selon leurs propres termes.

Un compte Facebook, un accès WiFi et une prise de courant

Indépendant, il est conçu pour être posé à même un comptoir ou sur un bureau. Il peut aussi être accroché à un mur si l’on se fit à ce schéma technique (ci-dessous). Pour fonctionner, Fliike nécessitera une prise 110/220 Volt ainsi qu’un accès WiFi et assurément, votre compte Facebook.
Aperçu technique du Fliike
Aperçu technique du Fliike

Obtenir votre Fliike

Le Fliike disponible en pré-commande
Le Fliike disponible en pré-commande

Patience car, même si selon ses créateurs, Fliike a vocation à être distribué partout dans le monde; Malheureusement, le produit n’est actuellement pas disponible. Néanmoins, il convient de les contacter pour préparer votre pré-commande (oui) en envoyant votre souhait par e-mail sur le site dédié. La startup a d’ores et déjà planifié une série limitée à 500 exemplaires (numérotées) accessible à un prix de 300 € HT avant un futur prix public de 400 €.

Fliike par Smiirl
Fliike par Smiirl

Plus d’informations sur smiirl.com/fliike

Jolidrive pour un accès unique à votre stockage dans le nuage

Bien jolie découverte que ce Jolidrive, le dernier né des équipes de Jolicloud. Cet outil se présente de lui-même comme la meilleure interface pour tout gérer à partir du nuage; comprenez tout ce que vous stockez en ligne par des services tiers. Mais  quelle est la valeur ajoutée ? En un mot, accéder simplement à votre contenu avec un seul et unique identifiant.

Vidéo de présentation Jolidrive

La mission de Jolidrive est claire : centraliser vos services en ligne préférés pour vous permettre de les utiliser au sein d’une seule application web en lieu et place de l’addition : SoundCloud + YouTube + Vimeo + Instagram sur plusieurs onglets, par exemple. L’intérêt n’est pas tant de supprimer ces onglets ouverts au sein d’un navigateur web mais de profiter de l’ensemble de ce contenu au même endroit, où que vous soyez. Cela s’avère tout particulièrement pratique lorsque vous utilisez un ordinateur professionnel par exemple ou que vous vous trouvez à votre travail mais ne savez plus si telle vidéo marquée « favorite » était disponible sur YouTube ou Vimeo.

Accessibilité, interopérabilité, multi-usage

La force de Jolidrive est de vous permettre de combiner une multitude de services de stockage gratuits et de décider lequel pourrait héberger vos contenus les plus importants. D’un point de vue technique, Jolidrive est construit et programmé en HTML5 et par conséquent se revendique de technologie web dites « ouvertes ». Ainsi, il fonctionne parfaitement bien sur l’ensemble des navigateurs modernes tels que Google Chrome, Firefox, Safari ou encore Internet Explorer (dernière génération). L’idée est que vous viviez la même expérience quelque soit votre navigateur, quelque soit votre machine; un élément standard et primordial pour qui lance une application web aujourd’hui.

Capture d'écran de Jolidrive
Jolidrive vous permet de centraliser vos données numériques dans un espace / dashboard personnel

Une expérience utilisateur orientée mobile : la continuité de l’usage mobile

Pour preuve, j’ai testé Jolidrive sur iPad avec l’application Chrome pour iOS : l’expérience est quasi identique. Avec un design clairement inspiré des expériences mobiles actuelles (l’onglet qui s’ouvre avec le menu en verticalité), en terme d’expérience utilisateur et de design, l’usage ne pouvait être que satisfaisant : le pari est réussi.

Vous naviguez entre les différentes applications de manière fluide et vous pouvez consommer vos médias sans vous soucier du chargement de la page : un morceau sur SoundCloud peut être écouté tout en lisant un article sur Pocket ou tout autre fichier sur Dropbox.

Une visualisation SoundCloud
Une visualisation SoundCloud

Pourquoi vous devriez utiliser Jolidrive dans un cadre professionnel

Alors que le « BYOD » pour Bring Your Own Device a le vent en poupe et bien que je déteste les acronymes, je me sens obligé d’évoquer cette tendance du matériel personnel dans un milieu professionnel.

Jolidrive devient alors votre nouvel espace de travail. Vous n’avez plus besoin de télécharger de fichiers, vous pouvez simplement tout lancer depuis le cloud. En résumé, le service de Jolicloud vous permet de :

  • Écouter votre musique depuis SoundCloud, YouTube ou encore Box, DropBox et consorts.
  • Visualiser vos photos depuis Instagram, Flickr, Picasa.
  • Éditer vos documents Google Drive.
  • Visionner vos vidéos via YouTube, Vimeo.
  • Lire vos articles sauvegardés ou favoris via Pocket.

Ce nouveau « joli » Facebook à quelque chose de… Jolidrive

Alors que Jolicloud dévoilait publiquement Jolidrive ce vendredi avec une campagne Emailing, j’ai été surpris par la similitude entre cette interface — expérimentée depuis plusieurs mois maintenant par Jolicloud, avec la dernière mise à jour du design Facebook dévoilée ce même jour (visible ici). Bien que l’expérience ne soit pas tout à fait identique, l’approche autour des applicatifs est très proche. De là à dire que Facebook se serait inspiré de Jolidrive… Cela ne sera sûrement pas la dernière fois qu’une start-up se voit copiée.

Enfin, dernière découverte intéressante en terme d’usage plus ou moins en vogue sur le web social : le déblocage de certains services en partageant l’outil à vos contacts. Une bonne pratique qui ne sera pas du goût de tout le monde pour autant mais qui constitue un outil de viralité pour des start-ups en constante recherche de popularité.

Partager sur les réseaux sociaux pour débloquer une app
Partager sur les réseaux sociaux pour débloquer une app

Prenez le contrôle de votre vie numérique sur jolidrive.com

drive.jolicloud.com

Fnacwishlist : une app Facebook pour offrir et vous faire offrir des cadeaux

La « liste de produits » est un axiome de l’utilitaire sous forme d’applications web ou mobile. Les outils sont légions pour lister des produits mais on pense principalement à Pinterest, Fancy ou encore neeed.com pour ne citer que les plus connus. La Fnac l’a bien compris en inaugurant, début novembre, son outil de listes cadeaux pour la période hivernale Noël 2012. Initié à l’occasion des fêtes de Noël, le service est toutefois appelé à perdurer tout au long de l’année, d’après la newsletter Stratégies.

Aperçu de l'app Facebook éditée par la Fnac : FnacWishList
Aperçu de l'app Facebook éditée par la Fnac : FnacWishList

La Fnac mise sur le social shopping pour se réinventer

« Les cadeaux que j’aime »

En créant une application Facebook, la Fnac vise à faciliter la vie à ses clients grâce à son catalogue de produits. En tant que distributeur à la fois physique et virtuel, l’intérêt est d’autant plus évident que les gadgets ont la côte sur les plateformes sociales.

L’application permet d’établir une liste de cadeaux que l’on peut facilement partager avec ses amis sur le plus grand réseau social du monde : du moins ceux qui utiliseront aussi l’application pour partager ou préféreront garder pour eux les listes (moins intéressant).

FnacWishList : une liste de cadeaux que vous ajouterez peut-être...
FnacWishList : une liste de cadeaux que vous ajouterez peut-être...

Dis moi les pages que tu aimes je t’offrirai des cadeaux

Bien entendu, la Fnac met également à disposition une sélection personnalisée et ciblée de produits grâce à l’Open Graph. En effet, à partir des pages Facebook aimées ou « likées » par l’utilisateur, FnacWishList génère une liste de cadeaux.Mais ce ne pas tout, l’application permet aussi de récolter des fonds via la création d’une cagnotte commune comme le propose leetchi.com.

On regrettera l’absence d’une fonctionnalité au sein de l’application suggérant une invitation afin de déterminer quel cadeau serait le plus adapté pour nos amis. En revanche, vos amis pourront créer une liste vous étant destinée. L’application Facebook propose enfin une fonction agenda pour les événements et anniversaires de vos amis… pour leur offrir un cadeau.

Retour vers le futur : Décembre 2010, je publiais un article sur la sélection des cadeaux de Noël (à lire ici — si vous avez du temps). À l’époque, la Fnac éditait un contenu éditorial propre à l’aide des ressources humaines en interne et autres experts dans leur domaine. Amazon de son côté, proposait déjà les avis sur Facebook pour aider ses amis à choisir le bon cadeau.

Le dispositif est accessible depuis la page Facebook de l’enseigne : facebook.com/Fnac si vous êtes déjà « fan ». Au niveau du plan de communication, une websérie de trois épisodes vient accompagner le lancement de l’application.

Facebook ne créera pas un Facebook Phone

Mais pourquoi Facebook ne créerait pas un Facebook Phone ?

Depuis 2010, de nombreuses sources affirment que Facebook travaillerait sur un système d’exploitation (OS) mobile pour son propre téléphone. D’après des propos recueillis par le New York Times (voir l’article), selon des personnalités proches de l’entreprise, Facebook envisagerait — à nouveau — de créer son propre smartphone « Facebook Phone », pour l’année prochaine, en 2013.

La retenue est de mise car la rumeur ne date pas d’hier… En effet, il y a quelques mois déjà, une telle annonce considérait un produit délivré par le constructeur taïwanais avec un bouton spécial Facebook, une touche pour permettre un accès aisé au réseau social (ce que suggère la capture ci-dessous). HTC a bel et bien commercialisé son smartphone des réseaux sociaux avec le HTC ChaCha mais il a été fabriqué par et vendu sous la marque HTC, et c’est tout ce qui le distingue du reste de la gamme.

Voici à quoi pourrait ressembler un Facebook Phone
Voici à quoi pourrait ressembler un Facebook Phone

Mais pourquoi Facebook ne créerait pas un Facebook Phone ?
Tout simplement parce qu’un écosystème Facebook est déjà naissant dans nos smartphones (iOS, Android, BlackBerry, Windows Phone).
Tout simplement parce que Facebook est en train de créer les applications majeures nécessaires pour un OS mobile performant et en définitive, populaire.

Continuer la lecture de « Facebook ne créera pas un Facebook Phone »