Louer un véhicule premium électrique Tesla avec Blooweels

Si de nombreuses industries et services ont été bouleversés par la transformation numérique des usages et des parcours clients, le monde de la location de véhicule n’est pas en reste avec le spécialiste Blooweels.

Découverte Tesla Model X 90D avec Blooweels
Si de nombreuses industries et services ont été bouleversés par la transformation numérique des usages et des parcours clients, le monde de la location de véhicule n’est pas en reste avec le spécialiste Blooweels.
Mon attrait pour les nouvelles technologies, couplé à mes interrogations sur le futur de l’automobile et ma curiosité pour Tesla, m’ont suggéré l’opportunité de découvrir ce nouvel acteur du marché sur le segment des véhicules électriques : une agence de location de véhicule électrique dit « premium », Blooweels.

Cette agence spécialiste, qui se revendique le 1er réseau de location de véhicules premium et électriques, propose de découvrir l’expérience d’un véhicule électrique notamment avec Tesla ou BMW. Nous sommes donc partis sur les routes de Normandie en Tesla Model X pour un week-end.

Mon expérience de location

La plateforme de réservation de Blooweels est plutôt simple d’accès, dès la page d’accueil, il vous est possible de découvrir rapidement le catalogue de véhicules électriques disponibles : BMW i3BMW i8, Tesla Model S, Tesla Model X et le Jaguar i-Pace.
Le point d’entrée, comme tout « loueur », est effectivement le calendrier puisqu’il détermine la disponibilité du véhicule mais aussi le tarif associé.
Protip : un véhicule électrique premium vous coûtera plus cher le weekend que la semaine car la demande est supposée être moins forte en semaine.
Chaque véhicule dispose de sa fiche technique avec les détails du véhicule partagés par les constructeurs. Nous retrouvons par exemple l’autonomie de véhicule annoncée. Cette dernière n’est pas toujours exacte mais il y a une explication à cela. Il est de notoriété publique que les chiffres avancés par les constructeurs selon le cycle NEDC sont favorables aux véhicules électriques; d’autre part, les véhicules sont livrés à 85/90% (pour préserver leur longévité); enfin, l’autoroute n’est pas sa spécialité… Soit au final 380-400 vs 480 km d’autonomie à 90-100% de batterie.
Nous avons suggéré au loueur d’intégrer les données réelles constatées par les clients. Pourquoi ? Tout cela afin d’éviter les mauvaises surprises.

Parcours de location sur la plateforme en ligne

Le parcours est fluide, la création d’un compte facilite la saisie des champs à saisir lorsque vous êtes déjà identifié : rien de nouveau ici. Blooweels ne disposant pas d’agence classique à proprement parler (avec un guichet), la caution du véhicule est demandée soit lors de la réservation, soit avec la prise du véhicule lors de la remise de la clé grâce à un terminal de paiement bancaire avant le départ.
Réservation d'une Tesla Model X 90D sur Blooweels
Réservation d’une Tesla Model X 90D sur Blooweels
Côté expérience client, nous espérons que le site proposera dans un futur proche d’obtenir une recommandation de véhicule en fonction de l’usage ou du parcours lié à la contrainte d’autonomie du tout électrique – nous y reviendrons.

Prise en main du véhicule

A quelques minutes à pied de la sortie du RER La Défense, nous avons récupéré notre véhicule dans un parking de La Défense. Il est possible de prendre possession de votre voiture à Mesnil-Le-Roi (78) ou encore à CDG (voir la liste de tous les parcs disponibles).
Il est également possible d’envisager la livraison sur-demande. La qualité du service est à noter : Vincent, co-fondateur, nous a remis en main propre la clé de notre Tesla Model X, véhicule loué pour l’occasion.
Pour le retour, nous avons pris rendez-vous pour permettre la restitution du véhicule simplement, nous sommes retournés à notre point de départ à La Défense.

Mon expérience Tesla

La première sensation a son bord une fois les premières explications intégrées se résume en un mot : sérénité. Notre Tesla Model X 90D inspire confiance grâce à son système de Dual Motor (le D signifie Dual Motor avec un moteur sur chaque essieu) tout électrique signifiant la mise à disposition d’une transmission intégrale (4×4).
Sortie en 2016, cette dernière est basée sur la plateforme de la Model S et comme sa devancière, elle est imposante à plusieurs titres : son bouclier avant massif et son design typique lui confère une allure élancée malgré ses dimensions qui n’ont rien d’européenne.
Avec plus de 5 mètres de long, à titre de comparaison, elle se rapproche le plus d’un Audi Q7 mais sa vraie problématique est sa largeur (notamment pour les parkings).
Côté design, les lignes sont élégantes mais suffisamment sobres pour avoir l’espoir de rester discret. Toutefois, lorsque vous ouvrirez les portes Falcon pour les passagers situés à l’arrière, l’effet – malgré vous – sera garanti.
En effet, les ailes papillons affirment le positionnement haut de gamme de ce véhicule où chaque détail compte, de la planche de bord aux finitions extérieures, en passant par les poignées cachées.

L’expérience de conduite d’une Tesla Model X

Il se dégage une impression de légèreté et d’efficacité lors de la conduite du véhicule, quelque soit la vitesse et ce malgré son poids de 2,2 tonnes.
La conduite est remarquable et très agréable que cela soit en ville ou sur autoroute : précise, la Tesla Model X est reposante car le bruit se limite à celui du revêtement routier et l’air frappant le pare-brise gigantesque du SUV Tesla. Vous pourrez entendre malgré tout un petit sifflement caractéristique des moteurs électriques. Il se dégage une impression de légèreté et d’efficacité lors de la conduite du véhicule, quelque soit la vitesse et ce malgré son poids de 2,2 tonnes.
En outre, le régulateur adaptatif est performant mais point de différence majeur identifiée ici avec les acteurs majeurs du marché.
La véritable différence notable se situe sur l’Autopilot Tesla : pilote automatique de niveau 2 (voir un article intéressant à ce sujet en anglais), l’Autopilot demande de conserver les mains sur volant, sinon quoi, au bout de quelques minutes le système vous alerte. Enfin, une assistance pour dépassement à l’aide du clignotant est également demandé mais l’usage s’est avéré être très concluant. Au final, l’agrément de l’Autopilot est réel, l’expérience inspire la confiance dans la technologie. Mais l’expérience Tesla ne se résume pas que à cela.

Une application mobile conçue pour améliorer l’expérience

Application Mobile Tesla Model X
L’application Tesla lors d’une recharge sur un Supercharger
Blooweels propose à ses clients d’utiliser l’application mobile proposée par Tesla lors d’une location d’une durée supérieure à 1 jour – et cela s’avère tout bonnement indispensable pour améliorer l’expérience. L’application mobile Tesla (testée sous iOS 11) permet de contrôler les fonctionnalités essentielles de la voiture comme la recharge et permet ainsi suivre à distance l’autonomie du véhicule : très utile lorsque vous rechargez sur un Supercharger de la marque ou à « une prise à destination » comme dans un hôtel ou restaurant (voir photos) afin de ne pas rester à côté de la voiture pour vérifier en permanence l’état de votre recharge. Par exemple, en fonction du seuil de recharge défini, l’application émettra une notification utile pour vous avertir de l’atteinte du niveau de recharge souhaité : pratique et tout bonnement indispensable !
En outre, l’application permet également de verrouiller le véhicule, d’allumer les feux, les clignotants, d’activer le klaxon (pour éloigner les curieux) ou encore de localiser le véhicule – si jamais vous aviez oublié où vous étiez garé. Rien de nouveau ici mais la simplicité d’usage mérite d’être soulignée, surtout si vous comparez l’interface avec le service Porsche Connect qui s’avère être beaucoup moins aboutie tant sur le design, que sur les fonctionnalités avancées de contrôle du véhicule.
Enfin, l’expérience s’en trouve agrémentée d’un niveau de satisfaction supérieur grâce à des fonctionnalités bien pensées, comme lorsque vous réactivez la climatisation pour réchauffer votre véhicule avant de repartir et ainsi optimiser votre consommation d’énergie pendant que vous finissez de recharger (Protip, merci Romain !).

La contrainte du véhicule électrique reste aujourd’hui bien réelle au regard de l’état des infrastructures

Le voyage en véhicule électrique amène à repenser la façon de se déplacer sur de longues distances et donc à repenser la façon de voyager.
Bien que Tesla revendique 1 130 Stations Superchargeur avec 8 496 Superchargeurs à travers le monde, le voyage en véhicule électrique amène à repenser la façon de se déplacer sur de longues distances; et par conséquent à repenser l’acte de voyager. En effet, la notion de recharge est radicalement différente d’un plein d’essence, en tout cas aujourd’hui, dans la mesure où il n’est pas possible de charger son véhicule aisément (« rapidement ») n’importe-où. Ainsi, la véritable efficacité de la capacité de recharge de la Tesla est octroyée par l’infrastructure d’un Supercharger ou à défaut, depuis un lieu affilié via une puissance moindre, comme l’hôtel Spa où nous avions décidé de nous arrêter le lendemain pour déjeuner.
 Il suffit de 30 à 40 minutes de recharge pour remonter à 90% de la batterie via un Supercharger – les dix derniers pour cent étant plus longs, soit 400 km d’autonomie gagnée pour 1 heure de recharge, puis 65 km/h dans un espace partenaire contre 10 km/h pour une prise traditionnelle.
Vous l’aurez compris, l’idéal est donc de ponctuer son parcours d’arrêt en fonction des bornes disponibles avec une préférence non négligeable pour les Superchargers de Tesla (incorporés dans le GPS de la voiture) ou en amont de votre voyage sur le site de Tesla.

en bonus : Notre parcours en véhicule électrique en normandie

Nous avons effectué l’itinéraire suivant sur 3 jours, du vendredi soir au dimanche après-midi. Comme je le suggère plus haut, la gestion de l’autonomie impose de revoir votre parcours, pour preuve :
  1. Vendredi : La Défense Paris → Superchargeur Rouen (un arrêt de 30 minutes dans un Tesla Supercharger à proximité de Rouen)  → Le Havre →  Lisieux
  2. Samedi : Lisieux → Trouville-sur-mer (recharge via un chargeur Tesla à destination aux Cures Marines MGallery, 2 heures), Trouville-sur-mer → Beaumont-en-Auge → Lisieux (charge sur place à domicile)
  3. Dimanche : Lisieux → La Défense

Soit un total de 550 km avec 30% d’autonomie à l’arrivée lors de la restitution du véhicule avec 3 périodes de recharge distinctes.

Auteur : Paul-Henri Brunet

Passionnément curieux et féru d'objets connectés. @phb sur Twitter.

Laisser un commentaire