Amazon Go ou la promesse d’une expérience shopping fluidifiée

Le concept

Un supermarché sans caisse avec une application mobile (dans la poche)

Quel parcours client ?

Après avoir passé un portique de sécurité comme porte d’entrée virtuelle, à l’instar de notre métropolitain (donc rien d’innovant ici), l’application mobile Amazon Go permet de « s’authentifier » via la borne d’entrée (ici rien d’extraordinaire non plus) et enfin une technologie transparente (sans interface) basée sur « les technologies des voitures autonomes » : au fil de votre parcours, votre panier virtuel se remplit à mesure que vous ajoutez les produits.

Concrètement, cette technologie « Just Walk Out » constitue la véritable innovation : elle intègre des technologies dite « computer vision » correspondant à des solutions alliant reconnaissance visuelle des objets ou des éléments structurants (un code, une forme) qui, associées, permettent l’interprétation par des algorithmes d’intelligence artificielle (AI) d’événements (ajouté au panier, remis en rayon).

En synthèse : vous prenez les produits qui vous intéressent et repartez, une fois vos courses terminées, sans passer par la caisse ni la phase paiement. Grâce à l’authentification initiale, l’application fait le lien entre votre compte client et les produits que vous avez mis dans votre panier (bien réel, lui).

Où tester Amazon Go ?

Si vous souhaitez tester l’épicerie Amazon sans caisse, il faudra encore patienter encore un peu : le pilote n’est pour l’instant disponible qu’aux États-Unis au 2131 7th Ave, à Seattle et uniquement réservé aux employées d’Amazon jusqu’au début 2017.

Hermès ouvre une maison virtuelle et mobile pour choisir ses Carrés

Hermès et la Maison des Carrés, le site e-commerce dédié aux carrés

Le carré Hermès, le foulard en soie emblématique de la maison française lancé en 1937, dispose désormais de son propre site de vente en ligne : lamaisondescarres.com. Ce classique de la maison de luxe amorce sa mue digitale grâce une nouvelle expérience digitale de commerce, disponible également sur mobile (responsive design) ouvrant la voie au m-commerce.

La Maison des Carrés au service d’une stratégie digitale mobile et marchande

La Maison des Carrés ombrelle

Une stratégie digitale différenciée : un site de niche dédié uniquement à certains produits de la marque

Après un teaser sur Facebook, Hermès lançait en toute discrétion, La Maison des Carrés, à l’effigie de son produit iconique. Dans le respect de ses valeurs et de cette tradition, le graphisme de l’e-shop a été conçu par un auteur de carrés Hermès, Pierre Marie. L’artiste a imaginé et dessiné l’univers, la structure de cette « demeure » à l’architecture spécifique, caractéristique de la maison française.

La nouvelle adresse de la soie Hermès. Explorez nos collections, perdez-vous dans les étages, cherchez par formats, couleurs, matières ou thématiques.

Ce nouveau point de vente en ligne n’est pas un ersatz des boutiques traditionnelles. Avec plus de six cents modèles de carrés, châles, twilly, écharpes et autres étoles, ce dernier offrirait un choix de produits plus exhaustif et bien plus large par rapport aux 315 magasins Hermès à Paris et ailleurs.

Le merchandising digital vu par Hermès

Le merchandising digital vu par Hermès

Avec la Maison des Carrés, la maison française vise à conquérir de nouveaux clients, à toucher les consommateurs qui n’ont pas de boutique à proximité  — voire attirer ceux qui n’osent pas toujours rentrer en boutique. En revanche, vous n’y trouverez ni sacs, ni ceintures, ni prêt-à-porter ou montres. En effet, ces produits restent accessibles sur le site mère hermes.com qui n’est en rien substitué.

La boutique en ligne pour le luxe ? Nécessaire pourvoyeur d’expérience digitale enrichie par le brand content et une UX éprouvée

Pour les marques de luxe, la complexité majeure de la boutique en ligne réside dans la reproduction de l’expérience du produit (les matières, les sensations) mais aussi plus globalement dans sa capacité à gérer le merchandising afin de présenter l’ensemble des produits du catalogue. Pour se faire, Hermès a apporté quelques touches de dynamisme à ses produits avec une animation plutôt réussie sur chaque fiche produit.

Sur ce deuxième point, les filtres sont une des clés d’entrées classiques sur une boutique en ligne, ils permettent de parcourir le catalogue aisément : par formats, couleurs (14), matières, thématiques (équestre, collectionneur, mythe, ethnies…), ou encore par prix.

La Maison des Carrés en version mobile

la boutique La Maison des Carrés est disponible en version mobile

Chaque visiteur pourra parcourir le catalogue à son rythme et ainsi découvrir les produits qui lui plaisent. En outre, en plus de l’adaptabilité sur le format mobile (le site s’adapte automatiquement à la taille de l’écran de l’appareil), Hermès a mis un point d’orgue à rendre l’expérience client agréable. À la manière d’un « infinite scroll », les carrés se présentent à vous sans effort : la page ne se recharge pas complètement lorsque vous défilez vers le bas, le contenu s’ajoute naturellement à la suite.

En plus de la boutique en ligne, la Maison des Carrés apporte du contenu autour de son univers pour le visiteur : vidéos, méthode pour attacher son carré. Ce véritable écrin digital vise à apporter conseil, informations et valeurs aux produits présentés en tentant de répondre aux éventuelles questions et problématiques des futurs clients de la boutique en ligne.

Le digital renforce la nécessaire proximité des marques de luxe avec leurs clients et prospects

Hermès Tie Break

Hermès Tie Break sur iOS et Android

Hermès propose une application ludique intitulée « Tie Break » (iOS et Android) dédiée aux ports de la cravate. Mise à jour ce mois, cette application mobile à l’approche servicielle surfe sur cette stratégie de « brand utility » dans lesquelles le digital s’inscrit avec une stratégie de brand content. Pour Hermès, il s’agit de favoriser la proximité de la marque avec ses clients technophiles.

Ces initiatives sur le numérique confirment les enjeux pour les marques de luxe : ces maisons ne sont pas épargnées par la nécessité de communiquer sur leurs produits sur ces écosystèmes connectés. Si le ROI n’était pas évident à mesurer jusqu’à lors, désormais grâce à l’interface e-commerce existante, l’objectif affiché est a fortiori double : développer leur visibilité sur ces nouveaux territoires et les transformer en véritable nouveaux leviers de recrutement et de fidélisation.

Kenzo aime le Printemps avec des Beacons

KENZO loves Printemps, dispositif mobile avec iBeacon

KENZO Paris teste le iBeacon au Printemps

Depuis le 28 août et jusqu’au 18 octobre 2014, KENZO Paris investit les vitrines et l’Atrium du Printemps avec une expérience numérique. La prestigieuse marque de mode propose aux utilisateurs de vivre une expérience digitale mobile grâce à l’application mobile dédiée, « Kenzo loves Printemps », disponible sur iOS et Android.

KENZO loves Printemps est disponible sur l'App Store et Google Play

KENZO loves Printemps est disponible sur l’App Store et Google Play

Au sein de ce nouveau pop-up store à l’ADN hautement #digital, la marque présente une collection en édition limitée, confectionnée exclusivement pour le grand magasin parisien.

Pop-up store digital : une application mobile pour une expérience digitale en magasin avec du iBeacon

Ce dispositif mobile permet aux utilisateurs d’accéder depuis n’importe où dans le monde à la sélection de produits issus de la collection capsule créée pour l’occasion. En supplément, vous pourrez découvrir l’univers de la marque KENZO et la spécificité de la collection capsule sur les accessoires notamment. En outre, le contenu de marque offre la possibilité d’en apprendre un peu plus sur les directeurs de création Carol Lim et Humberto Leon.

Pour attirer les clients vers le magasin éphémère, la marque et l’enseigne ont couplé la zone événementielle à un dispositif iBeacon pour le jeu concours. À proximité du Printemps Haussmann, grâce à des émetteurs de technologie BLE — estampillée iBeacon par Apple, les utilisateurs d’iPhone et de téléphones Androids avec le Bluetooth d’activé et possédant l’application (conditions sine qua non) seront alertés, de la même façon à l’intérieur du grand magasin.

Aperçu de l'autorisation de localisation par iBeacon sur iOS

Aperçu de l’autorisation de localisation sur iOS

Au sein de cet espace reprenant l’univers du réalisateur David Lynch, le shopper peut participer à une chasse au trésor en réalité augmentée pour tenter de gagner un sweat-shirt de la collection exclusive. Pour jouer, le client devra trouver et scanner les 5 lettres du logo KENZO placées dans l’Atrium. Une fois les 5 lettres collectées, il est alors invité à participer au tirage au sort, toujours à partir de son mobile, en vue de tenter de gagner un produit de la collection.

Aperçu de l'application mobile avec le dispositif en réalité augmentée

Aperçu de l’application mobile avec le dispositif en réalité augmentée

Une visite au pop-up store pour tester l’expérience digitale en magasin

Notification iBeacon avec KENZO LOVES PRINTEMPS

Notification iBeacon avec KENZO LOVES PRINTEMPS

Localisation in-store — Si KENZO a enrichi son dispositif vitrine, l’intérêt de la notification par Beacon n’a pas été démontré lors de ma visite au grand magasin. Je n’ai reçu qu’a posteriori la notification... Selon une source magasin, une défaillance de l’application sous iOS aurait, semble-t-il, nuit à l’interaction et une mise à jour de l’application mobile sous iOS serait prévue pour activer le mobile du shopper dès son entrée en magasin. À partir des vitrines dédiées à l’opération, le but affiché serait ainsi de diriger les clients vers l’Atrium du Printemps : un bon usage marketing des notifications contextuelles via iBeacon pour générer du trafic en point de vente.

Kenzo loves Printemps : une expérience mobile in-store réussie

Le "Broken Floor" Kenzo pour une position photo parfaite

Le « Broken Floor » Kenzo pour une position photo parfaite

Je vous invite à vous en rendre compte par vous-même, le pop-up store KENZO est visuellement très réussi : les éléments visuels jouent habillement avec un univers graphique intense et une atmosphère immersive par les effets de reliefs — pas évident de trouver les lettres dans ses conditions… À ajouter à cela la présence d’un « Photo-call », vous garderez un souvenir éternel du point de vente éphémère avec ce « Broken Floor » (voir photo ci-dessus).

En terme d’expériences utilisateurs mobile, l’application KENZO se révèle efficace : la reconnaissance visuelle est instantanée. En terme d’UX, on regrettera en revanche le décalage existant entre la reconnaissance visuelle et la prise en compte du scan effectif (après avoir passé son mobile dessus) qui mériterait d’être plus rapide; quelque peu déroutant pour un non-initié. Néanmoins, parions que les prochaines mises à jour de l’application mobile corrigeront probablement ce problème d’expérience utilisateur.

À propos des médias sociaux, on regrettera également les lacunes des fonctionnalités de partage native au sein de l’application iOS (n’ayant pu tester la version Android). En effet, le partage sur Facebook et Twitter ne sont pas gérés nativement par l’application. Un détail me direz-vous ? Chaque action ouvre une fenêtre Safari vers le site du réseau social. Dommage, surtout lorsque l’on connait les API offertes par Apple depuis iOS 7. Le dispositif aurait vraisemblablement gagné en viralité par l’aisance de l’action.

Téléchargez l’app mobile Kenzo loves Printemps

App Store : Kenzo loves Printemps sur iPhone et iPad
Google Play : Kenzo loves Printemps sur Android

Ailleurs

Découvrir l’article dédié sur le blog de la marque KENZO

Digital Retail : Omote, une application de maquillage en 3D mapping

Omote, Real-Time Makeup Projection Mapping

Découvrez Omote, une nouvelle technique avancée de projection en temps-réel avec cette démonstration de maquillage dynamique.

Cette vidéo ci-dessus présente un 3D mapping conventionnel accompagné de « motion tracking ». Vous en conviendrez, il ne s’agit là pas d’une innovation technologique. En effet, les deux technologies sont largement éprouvées indépendamment mais l’association des deux technologies est quant à elle nouvelle : projection en 3D avec le suivi des mouvements. Il faut avouer que le rendu est particulièrement réussie. 

Aperçu de la technologie Omote

Aperçu de la technologie Omote

Cette application sera visible au Japon le 28 août prochain, si vous êtes dans les environs, vous trouverez plus d’informations sur le site de l’événement connpass.com.

Demain, une application en magasin pour les produits cosmétiques ?

Si aujourd’hui Omote n’est qu’un projet artistique au stade artisanal, il est fort probable que des groupes tels que L’Oréal s’intéresse de près à cette technique pour promouvoir leurs produits de beautés et cosmétiques. En effet, l’industrie de la beauté n’a toujours pas trouvé aujourd’hui la solution pour limiter l’usage de testeurs physiques coûteux et pas toujours pratique pour les clients… Des tests ont déjà été effectués avec de la réalité virtuelle voire réalité augmentée mais rien de concret n’a abouti.

Visionner la vidéo directement sur Vimeo

Plus d’images sur la technique de « Projection Mapping » sur le tumblr nobumichiasai

Partagé par @LaurentLatour sur Twitter

Crédits: NOBUMICHI ASAI

Audi e-tron : une soirée musicale avant d’être un show technologique

Technologie Audi e-tron

Ce lundi 23 septembre, Audi a électrisé la Porte de Versailles avec sa technologie e-tron au Electric.

En musique, la marque aux anneaux a mis en scène deux DJs des plus talentueux de la scène Electro actuelle, 2manydjs et Gesaffelstein, aux commandes pour toute une soirée afin de promouvoir sa technologie électrique « e-tron ».

Audi e-tron à Electric Paris

Audi e-tron à Electric Paris

Présentation de Audi e-tron

Si la mention « e-tron » vous suggère une référence à un film éponyme mis en musique par les Daft Punk, sachez que vous avez tout faux. Audi e-tron se réfère tout simplement à transmission électrique uniforme, autrement dit la technologie moteur électrique de chez Audi. Selon le constructeur, les véhicules dotés de la propulsion électrique associée à une motorisation basse consommation obtiennent des « valeurs d’efficience et d’autonomie extrêmement élevées ».

Alors que cette soirée devait être consacrée à la technologie e-tron, Audi n’a en aucun cas promu sa dernière annonce en date : en 2014, Audi lancera en production la première voiture haut de gamme à motorisation hybride rechargeable : l’Audi A3 Sportback e-tron. On l’aime déjà mais ce n’est pas le sujet.

Ce à quoi on pouvait s’attendre…

Un dispositif expérientiel connecté pour une expérience enrichie

Audi espérait démontrer au mieux l’efficience de sa technologie électrique / hybride grâce à un dispositif connecté à base de bracelets RFID liés à l’Open Graph Facebook. Après avoir créé un profil en amont pour profiter au mieux de la soirée, vous associez votre compte Facebook à votre invitation afin de préparer cet événement. Une fois sur place, vous êtes invité à récupérer ce bracelet RFID qui vous permet de partager vos expériences durant la soirée. Cette expérience connectée proposée par mycheckexperience est une solution identique à celle utilisée pour les 10 ans de Ed Banger, à titre d’exemple.

Recruter, impliquer, amplifier : cette solution de Marketing Digital résolument « social media » permet à l’organisateur de l’événement de préparer le recrutement des utilisateurs avant la soirée et ainsi d’éviter le frein à l’usage le jour-j (sans barrière pour le succès du dispositif). En guise d’incitation, les adeptes peuvent télécharger du contenu en avance pour préparer leurs découvertes et les partager avec leurs amis et vice-versa. Une bonne idée en soi.

Le photo call Facebook comme une solution de facilité pour les agences en manque de créativité ?

La démarche de la marque est tout à fait louable et encourageante : elle crée de la proximité avec ses ambassadeurs (un concours Facebook avait même été organisé pour l’occasion) et démontre son attachement à sa communauté en les invitant à un événement fort en musique. Pour le côté « Social Media », les basiques sont là mais la réalité sur le plan technologique nous rattrape vite… Surtout en 2013 quand il s’agit de déjà vu : exemple avec le Axe Boat en 2011 à l’aide d’une carte cette fois.

Une distorsion entre la posture de la marque et l’événement

L'identité visuelle d'Audi et son slogan

L’identité visuelle d’Audi et son slogan

Si une marque haut de gamme se targue avec sa signature d’être en avance d’un point de vue technologique (« Vorsprung durch Technik »), c’est sur la non-pertinence de la proposition du dispositif que l’on peut s’interroger : tant sur son manque de valeur ajoutée pour l’invité que sur l’efficacité Marketing et l’existence d’une dissonance avec cette même signature. L’intérêt expérientiel du dispositif est proche du néant, sauf si vous aimez les effets sapins de Noël avec des bracelets qui clignotent.

Oui, les invités ont pu apprécier un warm-up de qualité, une intro 2manydjs expressive et un Gesaffelstein qui a fait le show devant un public conquis à la cause d’Audi; Oui, le choix du lieu, leurs styles et leurs techniques respectives confèrent à l’événement sa seule justification — si l’on s’en tient uniquement à l’approche artistique; mais non, la marque n’a pas démontré son avance par la technologie en proposant un photo call « automatisé » sur Facebook, sans oublier la retransmission des tweets publiés avec le hashtag #e_tron.

Soirée Audi e-tron : un événement musicalement réussi

Enfin, s’il n’y a rien à redire sur la programmation musicale de qualité — warm-up inclus, l’organisation, la scénographie ou les contenus de marques (voir la vidéo ci-dessous); en revanche, on regrettera la sur-promesse d’un événement connecté alors que l’objectif principal était certainement la mise en avant d’une marque premium, le nombre d’hôtesses faisant foi.

Loin de moi l’idée de blâmer gracieusement une marque dont j’apprécie les produits, le positionnement ou encore l’inspiration musicale. Il s’agit plutôt de dénoncer la facilité avec laquelle on sur-vend des événements pour finalement une belle expérience musicale.

La vidéo de rattrapage

Plus d’informations sur l’événement sur le site dédié Audi e-tron