Amazon Go ou la promesse d’une expérience shopping fluidifiée

Le concept

Un supermarché sans caisse avec une application mobile (dans la poche)

Quel parcours client ?

Après avoir passé un portique de sécurité comme porte d’entrée virtuelle, à l’instar de notre métropolitain (donc rien d’innovant ici), l’application mobile Amazon Go permet de « s’authentifier » via la borne d’entrée (ici rien d’extraordinaire non plus) et enfin une technologie transparente (sans interface) basée sur « les technologies des voitures autonomes » : au fil de votre parcours, votre panier virtuel se remplit à mesure que vous ajoutez les produits.

Concrètement, cette technologie « Just Walk Out » constitue la véritable innovation : elle intègre des technologies dite « computer vision » correspondant à des solutions alliant reconnaissance visuelle des objets ou des éléments structurants (un code, une forme) qui, associées, permettent l’interprétation par des algorithmes d’intelligence artificielle (AI) d’événements (ajouté au panier, remis en rayon).

En synthèse : vous prenez les produits qui vous intéressent et repartez, une fois vos courses terminées, sans passer par la caisse ni la phase paiement. Grâce à l’authentification initiale, l’application fait le lien entre votre compte client et les produits que vous avez mis dans votre panier (bien réel, lui).

Où tester Amazon Go ?

Si vous souhaitez tester l’épicerie Amazon sans caisse, il faudra encore patienter encore un peu : le pilote n’est pour l’instant disponible qu’aux États-Unis au 2131 7th Ave, à Seattle et uniquement réservé aux employées d’Amazon jusqu’au début 2017.

Hermès ouvre une maison virtuelle et mobile pour choisir ses Carrés

Hermès et la Maison des Carrés, le site e-commerce dédié aux carrés

Le carré Hermès, le foulard en soie emblématique de la maison française lancé en 1937, dispose désormais de son propre site de vente en ligne : lamaisondescarres.com. Ce classique de la maison de luxe amorce sa mue digitale grâce une nouvelle expérience digitale de commerce, disponible également sur mobile (responsive design) ouvrant la voie au m-commerce.

La Maison des Carrés au service d’une stratégie digitale mobile et marchande

La Maison des Carrés ombrelle

Une stratégie digitale différenciée : un site de niche dédié uniquement à certains produits de la marque

Après un teaser sur Facebook, Hermès lançait en toute discrétion, La Maison des Carrés, à l’effigie de son produit iconique. Dans le respect de ses valeurs et de cette tradition, le graphisme de l’e-shop a été conçu par un auteur de carrés Hermès, Pierre Marie. L’artiste a imaginé et dessiné l’univers, la structure de cette « demeure » à l’architecture spécifique, caractéristique de la maison française.

La nouvelle adresse de la soie Hermès. Explorez nos collections, perdez-vous dans les étages, cherchez par formats, couleurs, matières ou thématiques.

Ce nouveau point de vente en ligne n’est pas un ersatz des boutiques traditionnelles. Avec plus de six cents modèles de carrés, châles, twilly, écharpes et autres étoles, ce dernier offrirait un choix de produits plus exhaustif et bien plus large par rapport aux 315 magasins Hermès à Paris et ailleurs.

Le merchandising digital vu par Hermès

Le merchandising digital vu par Hermès

Avec la Maison des Carrés, la maison française vise à conquérir de nouveaux clients, à toucher les consommateurs qui n’ont pas de boutique à proximité  — voire attirer ceux qui n’osent pas toujours rentrer en boutique. En revanche, vous n’y trouverez ni sacs, ni ceintures, ni prêt-à-porter ou montres. En effet, ces produits restent accessibles sur le site mère hermes.com qui n’est en rien substitué.

La boutique en ligne pour le luxe ? Nécessaire pourvoyeur d’expérience digitale enrichie par le brand content et une UX éprouvée

Pour les marques de luxe, la complexité majeure de la boutique en ligne réside dans la reproduction de l’expérience du produit (les matières, les sensations) mais aussi plus globalement dans sa capacité à gérer le merchandising afin de présenter l’ensemble des produits du catalogue. Pour se faire, Hermès a apporté quelques touches de dynamisme à ses produits avec une animation plutôt réussie sur chaque fiche produit.

Sur ce deuxième point, les filtres sont une des clés d’entrées classiques sur une boutique en ligne, ils permettent de parcourir le catalogue aisément : par formats, couleurs (14), matières, thématiques (équestre, collectionneur, mythe, ethnies…), ou encore par prix.

La Maison des Carrés en version mobile

la boutique La Maison des Carrés est disponible en version mobile

Chaque visiteur pourra parcourir le catalogue à son rythme et ainsi découvrir les produits qui lui plaisent. En outre, en plus de l’adaptabilité sur le format mobile (le site s’adapte automatiquement à la taille de l’écran de l’appareil), Hermès a mis un point d’orgue à rendre l’expérience client agréable. À la manière d’un « infinite scroll », les carrés se présentent à vous sans effort : la page ne se recharge pas complètement lorsque vous défilez vers le bas, le contenu s’ajoute naturellement à la suite.

En plus de la boutique en ligne, la Maison des Carrés apporte du contenu autour de son univers pour le visiteur : vidéos, méthode pour attacher son carré. Ce véritable écrin digital vise à apporter conseil, informations et valeurs aux produits présentés en tentant de répondre aux éventuelles questions et problématiques des futurs clients de la boutique en ligne.

Le digital renforce la nécessaire proximité des marques de luxe avec leurs clients et prospects

Hermès Tie Break

Hermès Tie Break sur iOS et Android

Hermès propose une application ludique intitulée « Tie Break » (iOS et Android) dédiée aux ports de la cravate. Mise à jour ce mois, cette application mobile à l’approche servicielle surfe sur cette stratégie de « brand utility » dans lesquelles le digital s’inscrit avec une stratégie de brand content. Pour Hermès, il s’agit de favoriser la proximité de la marque avec ses clients technophiles.

Ces initiatives sur le numérique confirment les enjeux pour les marques de luxe : ces maisons ne sont pas épargnées par la nécessité de communiquer sur leurs produits sur ces écosystèmes connectés. Si le ROI n’était pas évident à mesurer jusqu’à lors, désormais grâce à l’interface e-commerce existante, l’objectif affiché est a fortiori double : développer leur visibilité sur ces nouveaux territoires et les transformer en véritable nouveaux leviers de recrutement et de fidélisation.

Infographie : les attentes des acheteurs en ligne

iAdvize est une nouvelle fois à l’honneur sur ithink. Alors que l’outil de chat commercial vient de porter sa solution de chat commercial sur les pages du réseau social Facebook le mois dernier (voir sur le blog du Génie);  la start-up nous propose aujourd’hui une nouvelle infographie synthétisant l’ensemble du contenu issu du livre blanc intitulé « Relation Client : ce qu’attendent les e-acheteurs » ouvrage édité par leur soin.

Infographie : les attentes des acheteurs en ligne

Infographie : les attentes des acheteurs en ligne

En effet, la solution de chat CRM nantaise avait précédemment publié un livre blanc gratuit sur les attentes des acheteurs sur Internet en lien avec les problématiques autour de l’e-commerce et de la relation client.

Poursuivre la lecture

De la sélection des cadeaux de Noël

Dans exactement 3 semaines, pour la plupart d’entre-nous, nous nous retrouverons au pied du sapin en attendant patiemment que le Père Noël nous récompense enfin après cette dure année de labeur… Je pourrais alors vous proposer des suggestions d’objets, produits à offrir à l’autre ou à s’acheter pour son propre plaisir. Seulement voilà, qui est à même de savoir mieux que vous, ce qui vous plaît, ce qui vous intéresse réellement. Les médias sociaux peuvent-ils nous aider à réaliser nos achats les plus adéquats voire les plus insolites ? Qui n’a jamais rêver d’obtenir enfin ce super numéro 15 (inédit) de la BD Batman® de 1970 ou d’une Majorette® éditée à 1400 exemplaires ?

La sélection des cadeaux de Noël, version 2010, est "sexy".

Dans ce contexte, la sélection des cadeaux de Noël ne pourrait-elle pas être collaborative ou plus « sociale » ? Il est délicat de dire ce que l’on aime en fait… par peur de paraître « trop » intéressé. Mais on aimerait tellement que nos proches sachent pour nous ceux que l’on souhaite vraiment par dessus-tout.

Poursuivre la lecture