Nouvel iPad

Le nom de ce nouvel iPad est avant tout la définition d’une stratégie Marketing.

Le nom de ce nouvel iPad est avant tout la définition d'une stratégie Marketing.

Stratégie Marketing — Pourquoi le nouvel iPad n’est pas un iPad 3 ou un iPad HD ? Il y a quelques jours, le webzine américain Mashable titrait « Oubliez l’iPad 3, Apple va lancer l’iPad HD » : il en fut tout autre. Cette dénomination simplifiée par la firme de Cupertino traduit bel et bien une stratégie marketing élaborée, du moins avec un objectif affiché : faire de ses produits des standards.

Le nouvel iPad
Le nouvel iPad

Le nom de ce nouvel iPad est avant tout la définition d’une stratégie Marketing.

L’actualité Apple fut particulièrement riche ces derniers jours : nouvel iPad, une mise à jour iOS estampillée 5.1, et enfin une nouvelle box Apple TV.

Mercredi dernier, il était prévu — pour ne pas dire quasi admis — qu’Apple annonce lors de l’une de ses célèbres Keynote, la date de sortie de l’iPad HD ou iPad 3. En réalité et cela ne vous aura certainement pas échappé, c’est « un nouvel iPad »  qui nous a été présenté par le CEO d’Apple, Tim Cook, avec une disponibilité à la vente 16 mars prochain (Apple Store et distributeurs agréés).

Cette nouvelle sans nouveau nom a d’ailleurs déçu les consommateurs dans l’attente d’une nouvelle version de l’iPad. Pourtant, c’est plutôt une bonne idée de la part d’Apple. Le seul terme « iPad » déplace l’intérêt qui lui était à l’origine propre sur l’ensemble des produits au delà de la dernière référence, surtout dans le cas où le design reste quasi inchangé.

Le nouvel iPad, révolutionnaire ?

Comparez les modèles iPad (3ème génération) et iPad 2
Comparez les modèles iPad (3ème génération) et iPad 2

En effet, vous l’aurez certainement remarqué : en matière de design, le nouvel iPad ne change pas radicalement par rapport aux modèles précédents (iPadet iPad 2) : il est légèrement plus lourd, de 50 grammes, et légèrement plus épais, de 0,6 mm. Pour Apple, ce nouvel iPad est avant tout la volonté de clarifier son offre comme elle l’a déjà effectué jusqu’à lors pour ses autres gammes de produits, à savoir les lecteurs multimédias iPod, les ordinateurs portables (MacBook, MacBook Air et MacBook Pro) et peut-être bientôt les iPhones.

Mais pour Apple, c’est également la confirmation que nous entrons dans une ère post-PC — l’évolution des parts de marché des constructeurs PC sont toutes au ralenti, sauf celle de la marque à la pomme. L’iPad s’est vendu à hauteur de 15,4 millions d’unités durant le semestre précédent; c’est bien plus que n’importe quel fabricant d’ordinateurs, au niveau mondial : les iPads ne sont plus des simples produits de niche pour fans de gadgets.
Apple est devenu la première marque High-Tech mondiale tant en croissance, en volume et même au niveau de sa réputation (cf. Réputation : Apple détrône Google comme 1ère marque US).

Le nouvel iPad ou tout simplement « iPad » avait été catégorisé comme iPad HD avant même son annonce. Surtout si l’on en croyait les rumeurs, propos de certains journalistes et les différents échos sur la probabilité de sortie d’un iPad HD, c’est-à-dire doté d’un écran disposant d’une résolution accrue et donc d’un rendu de l’image nettement améliorée : le fameux écran « Retina » dont jouissent déjà l’iPhone 4 et iPhone 4S (voir les fonctionnalités de l’iPad). Pour l’anecdote, Phil Schiller (Apple Senior Vice President of Worldwide Marketing) aurait déclaré au magazine Fortune qu’Apple aurait choisi ce nom car l’entreprise n’aime pas être prévisible.

L’idée d’Apple est de traduire l’évolution de son produit à un niveau jamais atteint par ses propres chaines de production mais surtout ses concurrents; l’iPad a évolué. Plus besoin de définir ce qu’il apporte de plus ou ce qui le caractérise, c’est un iPad et cette « marque » se suffit à elle même : un appareil tactile qui a redéfini la manière dont nous consommons les contenus et interagissons avec notre entourage.

En outre, on peut ajouter l’idée que la firme souhaite non seulement limiter la confusion sur certains modèles et renforcer encore davantage la marque. Qui n’a jamais entendu un de ses proches parler d’iPhone 4G ou alors, ne pas vraiment faire la différence entre un iPhone 3G ou iPhone 3GS ?

L’iPad c’est aussi (et surtout) son système d’exploitation iOS

Le nouvel iPad dispose d'un design identique à la génération précédente, l'iPad 2.
Le nouvel iPad : un design identique à la génération précédente, l'iPad 2.

Mais alors, que fait le nouvel iPad que ne faisait pas l’iPad (première génération — que nous pourrions désormais nommé 1G) ou l’iPad 2 (soit iPad 2G) ? La question a été soulevée par de nombreux blogs et techno-spécialistes (ici et ) tous plus ou moins à l’affut de la moindre caractéristiques techniques du nouveau gadget tactile. Ce nouvel iPad, disponible en version 16, 32 et 64 Go (concernant l’espace de stockage) dispose de deux versions, WiFi et WiFi + 4G (pas encore déployée en France).

La force d’Apple et de son iPad, c’est son système d’exploitation : iOS. À lui seul, il constitue un élément de différenciation dans sa stratégie produit puisque leur logiciel ne peut pas être utilisé par d’autres constructeurs (comme c’est le cas pour Samsung ou ASUS via Android). En attendant iOS 6 qui sortira l’été prochain, Apple a encore de quoi nous surprendre et conserver son avantage concurrentiel.

Avec 315 millions d’appareils iOS écoulés, Apple est immanquablement entrain d’imposer ses normes et usages à l’ensemble de la planète. Apple reprend en réalité la recette qui a fait le succès et la bonne connaissance de sa marque ainsi que de ses produits : vous avez un MacBook (et vous ne ditez jamais que vous avez un PC) mais vous ne parlerez jamais de votre MacBook 4ème génération. Comme les iPod en leur temps, les MacBook sont donc devenus des produits standards.

Enfin, on peut donc aisément imaginer que le prochain iPhone (iPhone 5?), sera, vraisemblablement un « nouvel iPhone » toujours plus révolutionnaire.

Voir la publicité du nouvel iPad

Un autre article sur la stratégie Marketing Apple : Apple ou le marketing de la rareté

Auteur : Paul-Henri Brunet

Responsable Marketing Digital

Laisser un commentaire