Le SenseCube Paris recrute sa nouvelle promotion

3 erreurs communes aux jeunes pousses : transformez les opportunités

Croissance, croissance, croissance ?

Mentor dans un incubateur, je me suis aperçu que bon nombre d’entrepreneur(e)s dans le numérique ont un focus assez radical voire exclusif sur l’acquisition, dans une logique de croissance.

Poursuivre la lecture

FIRST awards : le 1er concours de start-ups dans le Retail et la Grande Consommation

FIRST AWARDS : le 1er concours de start-ups innovant dans le Retail et la Grande Consommation

HighCo s’associe à Anaxago pour lancer FIRST Awards, le premier concours de jeunes pousses qui innovent dans le secteur de la Distribution.

FIRST awards

Le premier concours dédié aux jeunes pousses du Retail

Un concours dédié aux jeunes pousses pour être propulsé dans un marché à près de 100 milliards d’euros en 2014

Depuis 2007, votre blog préféré relaie l’actualité du Marketing Digital ainsi que l’écosystème start-ups à sa manière. Quoi de plus naturel dès lors de partager cette initiative du groupe de solutions marketing HighCo, associé à la plateforme de crowdfunding Anaxago : une première selon les organisateurs dans l’univers PGC ou de la Grande Distribution qui permet à ces nouvelles entreprises de prendre part à un marché de près de 100 milliards d’euros en 2014 (Nielsen ScanTrack).

Pourquoi participer aux FIRST Awards

À la recherche de financement, de supports ou d’opportunités business, au moins 3 bonnes raisons :

  • Une dotation de 200 000 € pour financement en capitaux propres garantis au démarrage de la levée des fonds sur la plateforme d’Anaxago
  • 1 an d’hébergement dans les locaux de HighCo à Aix-en-Provence, Lyon ou Paris. Le gagnant pourra également bénéficier de synergies avec les autres départements du groupe HighCo et ses partenaires grands comptes.
  • Des opportunités de rencontres et visibilité devant 150 professionnels de la distribution et de la grande consommation

Comment concourir aux FIRST Awards

Le concours est ouvert à toutes les PME ou entreprises porteuses d’innovation ayant développé un produit ou service en lien avec le secteur de la distribution, de la grande consommation et le parcours shopper.

Toutefois, pour concourir, le projet de la startup doit répondre aux six critères suivants :

  1. Le produit ou service doit répondre aux grandes problématiques du secteur Retail et s’inscrire dans l’univers du numérique.
  2. En outre, les organisateurs indiquent que seront particulièrement appréciés les projets répondant aux problématiques de création de trafic, d’animation de marques, de fidélisation, de gestion des data et de publicité digitale.
  3. L’entreprise doit avoir moins de 5 ans d’existence.
  4. Le produit ou service proposé devra être suffisamment avancé dans son développement pour répondre à des critères de commercialisation.
  5. L’entreprise est en recherche d’investissement de 200 000 à 700 000 euros.
  6. Enfin, elle ne doit pas avoir levé plus d’un million d’euros depuis sa création.

Un jury composé d’experts Retail, marques et distributeurs

Parmi les membres du jury, on retrouve évidemment de grandes enseignes ou des marques. Franprix, Monoprix, Auchan, La Halle, Gares & Connexions ou encore Coca-Cola constituent le panel qui votera pour sélectionner les 6 finalistes qui pitcheront ensuite devant 300 professionnels du marketing et de l’innovation. Le concours est ouvert depuis le 16 février 2015, la clôture des inscriptions sera effective le 31 mars 2015. Retrouvez toutes les étapes du concours retail FIRST Awards sur le site dédié à l’événement.

Suivre l’événement

Vous pouvez dès à présent suivre l’aventure FIRST sur Twitter via #FIRSTAWARDS2015, sur Facebook ou encore LinkedIn.

FIRST awards

À propos de Anaxago

Anaxago est devenue en 2 ans la première plateforme de financement participatif en fonds propres dédiée aux PME de croissance. Avec plus de 12 M€ collectés en deux ans et une communauté de plus de 37 000 membres, Anaxago a su s’imposer comme acteur de référence dans la jeune industrie du financement participatif en fonds propres. Anaxago est une structure agréée en tant que conseiller en investissements financiers, membre de l’ANACOFI-CIF sous le numéro 003113.

À propos de HighCo

Depuis 25 ans, HighCo innove en permanence pour apporter aux marques et aux retailers les solutions marketing les plus performantes. HighCo propose aux marques de grande consommation et aux retailers des Solutions Marketing Intelligentes pour influencer le comportement du Shopper avec la bonne offre, au bon moment et sur le bon canal.

Présent dans 15 pays avec près de 900 collaborateurs, HighCo est coté sur le compartiment C de NYSE Euronext Paris et fait partie du Gaïa Index, sélection de 70 PME-ETI responsables.

NB: Auteur de cet article et employé chez HighCo, j’ai publié ce sujet pour sa pertinence au regard de la ligne éditoriale du blog.

Une startup vous rémunère pour accéder à votre boîte de réception personnelle

Et si vous vous faisiez rétribuer pour recevoir des e-mails de contacts inopinés ? Ou comment « gagner de l’argent » en lisant vos e-mails ou presque : un moyen de paiement résolument disruptif et cela semble très sérieux pour réduire les e-mails indésirables.

Parti du constat que quantité de nos e-mails sont impersonnels ou non sollicités par leur destinataire, une startup hollandaise, wrte.io, souhaite réduire la multitude d’emails que vous recevez. Comment ? En facturant les expéditeurs afin d’en réduire les nuisances à l’image d’une taxe ou d’une barrière à péage.

Wrte.io : Vous déterminez le montant à débourser pour vous transmettre un message

Wrte.io : Vous déterminez le montant à débourser pour vous transmettre un message

 

Gagner de l’argent pour recevoir ses e-mails : comment cela fonctionne ?

En créant votre propre adresse-email du type vous@wrte.io, vous n’aurez plus qu’à utiliser cette dernière en tant qu’adresse e-mail publique. Le service vous transfère directement sur votre boîte de réception personnelle uniquement les e-mails qui auront débourser le montant que vous avez défini en bitcoin. La finalité du paiement — qui peut s’avérer symbolique — est doublement intéressante puisqu’elle permet de vérifier à la fois l’existence d’un humain derrière la machine mais aussi d’affirmer les motivations de l’expéditeur.

Une facture émise pour paiement en bitcoin

Une facture émise pour paiement en bitcoin

Bientôt une beta pour tester le service

Si l’usage au premier abord en tant qu’outil de filtrage anti-spam semble pertinent, il n’en démord pas moins inintéressant pour certaines activités professionnelles afin de rétribuer la lecture des e-mails. De la même façon, on pourrait imaginer un service client VIP ou premium par e-mail qui demande une participation (vous vous rappelez les hotlines ?)

Pour l’instant, le service n’est pas encore disponible mais seul l’enregistrement de votre e-mail est validé afin de vous prévenir de la future phase de beta testing d’après les fondateurs. La startup se targue d’une baseline « moins d’email avec plus de valeur ». On les croit volontiers et si vous n’avez pas de portefeuille Bitcoin, c’est l’occasion rêvée : l’histoire ne dit pas en revanche quelle sera la commission appliquée sur les transactions…

Instaply, le WhatsApp pour les messages entre clients et marques

Instaply sur iOS et Android

Instaply est une application de messagerie ou « text-messaging » dédiée à la gestion de la relation client. Disponible sur iPhone, Android mais aussi en version web, elle vous permet d’échanger en temps-réel avec les marques ou les enseignes, tout comme vous pourriez le faire par SMS avec vos amis. Instaply vise à replacer l’homme au cœur de l’entreprise pour la gestion de sa relation client.

Le vendeur, au centre du magasin connecté de demain

90% des Français sollicitent un conseiller pour les accompagner dans leur achat (+10 points par rapport à 2012, 72% en 2010).

Partagée dans une récente étude sur le parcours d’achat (1), le vendeur redevient incontournable : il est une source sélective d’informations face à l’infobésité et la multitude de comparateurs pas toujours fiables. Et les consommateurs en attendent beaucoup : l’indisponibilité du personnel et son incompétence sont autant de motifs d’abandon d’achat pour 25% des consommateurs. Instaply intervient sur cette problématique du conseil avant, pendant et après l’achat. Comment ? En mettant à disposition des vendeurs cette application mobile utilitaire, leur permettant de répondre aux questions des clients et prospects de l’enseigne quelque soit l’étape du parcours d’achat.

Logo de l'application mobile Instaply

L’application mobile Instaply est disponible sur l’App Store et Google Play

Préparez vos achats et obtenez des conseils personnalisés grâce à l’app

Instaply se définit comme l’outil ou solution idoine pour la gestion de relation client en situation de mobilité, en dehors du point de vente ou en magasin. Si l’application mobile permet de rentrer en contact avec un représentant d’une enseigne afin de poser des questions sur les produits avant la visite en magasin, elle le permet également pendant et mais surtout après (le service). La valeur perçue passe donc par une accessibilité à l’information, au conseil, et non le fait de « texter » à proprement parlé un employé d’une grande enseigne.

Une solution dans la recherche de personnalisation de la relation-client ?

Nécessitant une authentification, Instaply représente dès lors une solution dans la recherche de personnalisation de la relation-client pour les Community Managers . Ce n’est pas un hasard si de fait, de grandes enseignes de la distribution spécialisée (GSS) ont déjà franchi le pas: Décathlon, Leroy Merlin ou encore Kiloutou sont présentes sur l’annuaire de l’application. Toutes cherchent à réduire les frictions inhérentes à l’expérience d’achat en magasin, également appelées « les irritants ». En effet, l’enjeu de la disponibilité des vendeurs fait partie intégrante de leurs problématiques de parcours « cross-canal » voire « omni-canal » aux heures de forts trafics mais aussi dans l’optimisation des temps-morts.

Capture d’écran de l’application

Aperçu de l'application mobile Instaply

Aperçu de l’application mobile Instaply

Pourquoi les marques doivent s’intéresser à la relation client en mobilité

En centralisant l’usage de la relation client personnalisée sur une application mobile, Instaply fait le pari de fournir les outils performants permettant le bon suivi d’une relation client globale diversifiée (de sources diverses et d’informations variées): depuis le web jusqu’en magasin, en passant par le mobile. Au regard des nouveaux parcours d’achats complexifiés, l’enjeu est de taille pour les marques et les distributeurs.
Face à l’enjeu de la distribution des applications mobiles, Instaply se positionne comme un outil universel cross-platforme : l’objectif est de permettre les interactions pour toutes vos enseignes et marques préférés (c’est du moins l’objectif affiché). L’application répond à un besoin essentiel qui lui octroie naturellement cet intérêt et ce, malgré une segmentation probable des usages : vous utiliserez l’application native de l’entreprise pour la fidélité, le catalogue produits et Instaply pour être en relation et échanger avec un conseiller.

Mais alors quel rapport avec WhatsApp dans tout cela ? Si on peut leur souhaiter une sortie aussi médiatique et même si Instaply et WhatsApp n’ont pas grand chose à voir dans l’usage — l’un est clairement orienté B2C ou l’autre totalement peer-to-peer, leur approche UX est pourtant similaire : permettre de communiquer en temps-réel grâce à des messages textes ou des images en toute simplicité.

Testez Instaply dès maintenant

Téléchargez gratuitement Instaply sur l’App Store ou Google Play

Si Instaply vous intéresse ou que vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez contacter directement Alexandre Destrem en le recherchant depuis l’app Instaply.

(1) étude Ifop/Wincor Nixdorf, avril 2014