Amazon Go ou la promesse d’une expérience shopping fluidifiée

Le concept

Un supermarché sans caisse avec une application mobile (dans la poche)

Quel parcours client ?

Après avoir passé un portique de sécurité comme porte d’entrée virtuelle, à l’instar de notre métropolitain (donc rien d’innovant ici), l’application mobile Amazon Go permet de « s’authentifier » via la borne d’entrée (ici rien d’extraordinaire non plus) et enfin une technologie transparente (sans interface) basée sur « les technologies des voitures autonomes » : au fil de votre parcours, votre panier virtuel se remplit à mesure que vous ajoutez les produits.

Concrètement, cette technologie « Just Walk Out » constitue la véritable innovation : elle intègre des technologies dite « computer vision » correspondant à des solutions alliant reconnaissance visuelle des objets ou des éléments structurants (un code, une forme) qui, associées, permettent l’interprétation par des algorithmes d’intelligence artificielle (AI) d’événements (ajouté au panier, remis en rayon).

En synthèse : vous prenez les produits qui vous intéressent et repartez, une fois vos courses terminées, sans passer par la caisse ni la phase paiement. Grâce à l’authentification initiale, l’application fait le lien entre votre compte client et les produits que vous avez mis dans votre panier (bien réel, lui).

Où tester Amazon Go ?

Si vous souhaitez tester l’épicerie Amazon sans caisse, il faudra encore patienter encore un peu : le pilote n’est pour l’instant disponible qu’aux États-Unis au 2131 7th Ave, à Seattle et uniquement réservé aux employées d’Amazon jusqu’au début 2017.

Objet connecté design : Serif TV par Samsung

SERIF TV RONAN & ERWAN BOUROULLEC X SAMSUNG

De l’enjeu de l’intégration transparente des technologies

Continuer la lecture de « Objet connecté design : Serif TV par Samsung »

Digital Retail : Omote, une application de maquillage en 3D mapping

Omote, Real-Time Makeup Projection Mapping

Découvrez Omote, une nouvelle technique avancée de projection en temps-réel avec cette démonstration de maquillage dynamique.

Cette vidéo ci-dessus présente un 3D mapping conventionnel accompagné de « motion tracking ». Vous en conviendrez, il ne s’agit là pas d’une innovation technologique. En effet, les deux technologies sont largement éprouvées indépendamment mais l’association des deux technologies est quant à elle nouvelle : projection en 3D avec le suivi des mouvements. Il faut avouer que le rendu est particulièrement réussie. 

Aperçu de la technologie Omote
Aperçu de la technologie Omote

Cette application sera visible au Japon le 28 août prochain, si vous êtes dans les environs, vous trouverez plus d’informations sur le site de l’événement connpass.com.

Demain, une application en magasin pour les produits cosmétiques ?

Si aujourd’hui Omote n’est qu’un projet artistique au stade artisanal, il est fort probable que des groupes tels que L’Oréal s’intéresse de près à cette technique pour promouvoir leurs produits de beautés et cosmétiques. En effet, l’industrie de la beauté n’a toujours pas trouvé aujourd’hui la solution pour limiter l’usage de testeurs physiques coûteux et pas toujours pratique pour les clients… Des tests ont déjà été effectués avec de la réalité virtuelle voire réalité augmentée mais rien de concret n’a abouti.

Visionner la vidéo directement sur Vimeo

Plus d’images sur la technique de « Projection Mapping » sur le tumblr nobumichiasai

Partagé par @LaurentLatour sur Twitter

Crédits: NOBUMICHI ASAI

Priice, un outil d’aide à l’achat pour aller plus loin que le prix

Si Priice vous fait tout de suite penser à un comparateur de prix, et bien sachez que vous n’avez pas tout à fait tort; mais Priice a vocation à être bien plus que cela. Oui, quoi qu’en disent certains le prix n’est pas toujours l’élément le plus important lors de la recherche d’informations sur un produit. Surtout quand il s’agit de comparer un smartphone ou une tablette tactile sur leurs caractéristiques techniques.

Priice.fr
« Priice.fr : le meilleur moyen de trouver un produit high tech »

Créé en 2011 à l’ère du web social, Priice évolue au sein de l’univers des comparateurs et outils d’aide à l’achat en ligne.

Un assistant d’aide à l’achat de produits High-tech, avec une approche novatrice pour les utilisateurs.

Jeune start-up normande (basée à Colombelles dans la périphérie de Caen), Priice.fr se présente comme un assistant d’aide à l’achat de produits High-tech, avec une approche novatrice pour les utilisateurs, qui délivre une liste de produits en fonction des besoins établis. En effet, contrairement à ce qu’il laisse paraître, Priice ne sert pas exclusivement de comparateurs prix. De nombreux blogs et magazines ont d’ores et déjà présenté le service, l’idée ici est de partager avec vous la valeur ajoutée et comment les marques ont tout intérêt à s’inspirer de ce genre d’applicatifs.

Priice : aperçu de l'outil de comparaison des produits
Priice : aperçu de l’outil de comparaison des produits

La promesse : créer vos propres comparatifs produits

L’intérêt de Priice réside aussi dans la possibilité qui vous est offerte de réaliser vos propres comparatifs. Que cela soit en terme de produits ou d’usages ou encore caractéristiques techniques, plus de 1000 produits sont actuellement disponible dans la base de données pour effectuer des benchmarks :

  • 370 smartphones
  • 149 tablettes tactiles
  • 458 appareils photo numérique
  • 31 liseuses (Kindle, Kobo)
  • 41 caméras sport (Go Pro)

Pour comparer les produits smartphone, une multitude de critères se présentent à vous, avec une importance plus ou moins prononcée selon l’orientation du choix ou l’usage : si vous êtes un joueur ou un gros consommateur de contenus vidéos ou photos, les priorités ne sont pas tout à fait les mêmes. Enfin, chaque smartphone possède une note qui permet de le classer en fonction de ces produits concurrents.

De plus, via fonctionnalité supplémentaire intitulée Watcher, Priice vérifie pour vous l’évolution d’un prix dans le temps pour vous assurer d’acquérir un produit high-tech au meilleur prix. En effet, Priice Watcher vous permet de consulter l’historique des prix, de recevoir des alertes de prix et enfin pour les éditeurs d’intégrer ce service à leurs pages web.

La problématique majeure de l’outil réside également dans le référencement ou le nombre de références disponibles pour répondre au besoin des utilisateurs. D’autre part, la pertinence du choix et la disponibilité des produits deviennent alors les éléments à ne pas sous-estimer pour le service. Parmi les petits défauts de jeunesse, on remettra en cause peut-être la pertinence de leur propre outil de notation soit « Priice score » : une bonne idée pour évaluer rapidement les produits mais qui manque de transparence. Par exemple, lors de tests nous avons été surpris de voir un téléphone de moyenne gamme être mieux évaluer que le tout dernier né HTC One, reconnu pourtant comme le meilleur smartphone du marché (évaluation à découvrir ici).

Pour conclure, qu’attendre du service ? Une fonctionnalité pour emporter avec soi l’outil en point de vente, en situation de mobilité — il semblerait que cela soit dans les cartons (!). À l’heure actuelle, aucune version responsive design ou de site mobile n’existent pour nous permettre de jouir de l’application en magasin; à moins que cela soit le rôle du vendeur…

Priice, outil idéal du vendeur augmenté

Les nouveaux comportements du consommateur en matière de préparation de l’achat en amont sur Internet (entre 60 et 80% des internautes consultent le web avant d’aller en magasin selon les études) changent la donne en matière de vente-conseil en magasin. Le vendeur n’est plus en position de force depuis bien longtemps. On ne va vous refaire l’histoire du consommateur acteur. Mais quel est alors le meilleur moyen pour ré-attribuer toute sa splendeur au vendeur ? La réponse est simple : lui redonner sa position d’homme-clé dans le parcours d’achat grâce à des outils d’aide à la vente.

Certains l’ont vraisemblablement déjà lu, une présentation sur le sujet a notamment été diffusé sur slideshare.net. Avec Priice, le vendeur augmenté devient de plus en plus réel pour les clients qui profitent d’un conseil amélioré.

Jolidrive pour un accès unique à votre stockage dans le nuage

Bien jolie découverte que ce Jolidrive, le dernier né des équipes de Jolicloud. Cet outil se présente de lui-même comme la meilleure interface pour tout gérer à partir du nuage; comprenez tout ce que vous stockez en ligne par des services tiers. Mais  quelle est la valeur ajoutée ? En un mot, accéder simplement à votre contenu avec un seul et unique identifiant.

Vidéo de présentation Jolidrive

La mission de Jolidrive est claire : centraliser vos services en ligne préférés pour vous permettre de les utiliser au sein d’une seule application web en lieu et place de l’addition : SoundCloud + YouTube + Vimeo + Instagram sur plusieurs onglets, par exemple. L’intérêt n’est pas tant de supprimer ces onglets ouverts au sein d’un navigateur web mais de profiter de l’ensemble de ce contenu au même endroit, où que vous soyez. Cela s’avère tout particulièrement pratique lorsque vous utilisez un ordinateur professionnel par exemple ou que vous vous trouvez à votre travail mais ne savez plus si telle vidéo marquée « favorite » était disponible sur YouTube ou Vimeo.

Accessibilité, interopérabilité, multi-usage

La force de Jolidrive est de vous permettre de combiner une multitude de services de stockage gratuits et de décider lequel pourrait héberger vos contenus les plus importants. D’un point de vue technique, Jolidrive est construit et programmé en HTML5 et par conséquent se revendique de technologie web dites « ouvertes ». Ainsi, il fonctionne parfaitement bien sur l’ensemble des navigateurs modernes tels que Google Chrome, Firefox, Safari ou encore Internet Explorer (dernière génération). L’idée est que vous viviez la même expérience quelque soit votre navigateur, quelque soit votre machine; un élément standard et primordial pour qui lance une application web aujourd’hui.

Capture d'écran de Jolidrive
Jolidrive vous permet de centraliser vos données numériques dans un espace / dashboard personnel

Une expérience utilisateur orientée mobile : la continuité de l’usage mobile

Pour preuve, j’ai testé Jolidrive sur iPad avec l’application Chrome pour iOS : l’expérience est quasi identique. Avec un design clairement inspiré des expériences mobiles actuelles (l’onglet qui s’ouvre avec le menu en verticalité), en terme d’expérience utilisateur et de design, l’usage ne pouvait être que satisfaisant : le pari est réussi.

Vous naviguez entre les différentes applications de manière fluide et vous pouvez consommer vos médias sans vous soucier du chargement de la page : un morceau sur SoundCloud peut être écouté tout en lisant un article sur Pocket ou tout autre fichier sur Dropbox.

Une visualisation SoundCloud
Une visualisation SoundCloud

Pourquoi vous devriez utiliser Jolidrive dans un cadre professionnel

Alors que le « BYOD » pour Bring Your Own Device a le vent en poupe et bien que je déteste les acronymes, je me sens obligé d’évoquer cette tendance du matériel personnel dans un milieu professionnel.

Jolidrive devient alors votre nouvel espace de travail. Vous n’avez plus besoin de télécharger de fichiers, vous pouvez simplement tout lancer depuis le cloud. En résumé, le service de Jolicloud vous permet de :

  • Écouter votre musique depuis SoundCloud, YouTube ou encore Box, DropBox et consorts.
  • Visualiser vos photos depuis Instagram, Flickr, Picasa.
  • Éditer vos documents Google Drive.
  • Visionner vos vidéos via YouTube, Vimeo.
  • Lire vos articles sauvegardés ou favoris via Pocket.

Ce nouveau « joli » Facebook à quelque chose de… Jolidrive

Alors que Jolicloud dévoilait publiquement Jolidrive ce vendredi avec une campagne Emailing, j’ai été surpris par la similitude entre cette interface — expérimentée depuis plusieurs mois maintenant par Jolicloud, avec la dernière mise à jour du design Facebook dévoilée ce même jour (visible ici). Bien que l’expérience ne soit pas tout à fait identique, l’approche autour des applicatifs est très proche. De là à dire que Facebook se serait inspiré de Jolidrive… Cela ne sera sûrement pas la dernière fois qu’une start-up se voit copiée.

Enfin, dernière découverte intéressante en terme d’usage plus ou moins en vogue sur le web social : le déblocage de certains services en partageant l’outil à vos contacts. Une bonne pratique qui ne sera pas du goût de tout le monde pour autant mais qui constitue un outil de viralité pour des start-ups en constante recherche de popularité.

Partager sur les réseaux sociaux pour débloquer une app
Partager sur les réseaux sociaux pour débloquer une app

Prenez le contrôle de votre vie numérique sur jolidrive.com

drive.jolicloud.com