Un guide pratique sur l’Atomic Design

Guide pratique sur l’Atomic Design : une méthode métaphorique au service des designers et Product Owner

Pourquoi vous exploiterez à nouveau le QR code pour vos actions marketing

Présentée lors de la conférence WWDC 2017, Apple ravive l’intérêt pour les QR codes avec leur reconnaissance native dans iOS 11

Si les QR codes n’ont plus la côte depuis quelques années pour diverses raisons, notamment l’avènement de technologies sans contact par exemple, Apple entend malgré tout leur redonner un second souffle en ajoutant le support natif depuis l’application Appareil photo.

La prochaine mise à jour iOS 11 qui débarquera à l’automne prochain, offrira l’opportunité de ne plus passer par l’installation d’une application tierce pour scanner les codes 2D. D’aucuns diront que l’existence même des QR codes (« Quick Response code ») n’avait jamais été remise en cause : ils sont une alternative efficace à l’action manuelle de saisir des adresses URL, ou de récupérer une fiche contact.

Toutefois, le QR code a longtemps été décrié par son manque d’accessibilité, la faute notamment aux systèmes d’exploitation mobile dont iOS (car c’était déjà le cas sur certains environnement Android) qui ne les géraient pas nativement et qui nécessitaient alors une application tierce. Ou encore à la mauvaise intégration dans les parcours clients comme une capture dans le métro parisien qui n’offre pas de connexion suffisante pour réaliser l’action… Sans commentaire.

La seule façon pour que les QR codes soient exploités de manière massive et utile est qu’il ne subsiste plus aucune barrière à l’usage. Les utilisateurs ont besoin de pouvoir découvrir une expérience enrichie par leur propre moyen et sans contrainte ou frein à l’usage.

Comment va fonctionner la reconnaissance automatique des QR codes par iOS 11

Lorsque vous souhaiterez scanner un QR code, il vous suffira de lancer l’application « Appareil photo » et simplement de viser le code QR. La lecture et la reconnaissance seront alors instantanées. En d’autres termes, il ne sera donc pas nécessaire de prendre une photo pour lancer l’action souhaitée !

Principe de fonctionnement avec les actions suggérées

Lorsqu’un QR code est détecté, une notification s’affiche vous indiquant le call-to-action correspondant au contenu proposé : un lien (URL) ouvrira une page dans le navigateur mobile Safari , une connexion au WiFi, ou encore, l’ajout d’un contact directement au carnet d’adresses de votre mobile.

iOS 11 : connexion automatique au WiFi via QR code
iOS 11 : connexion automatique au WiFi via QR code depuis un routeur

Par défaut, la fonctionnalité de reconnaissance automatique sera activée mais il sera possible de la désactiver dans les réglages de l’appareil photo depuis le menu dédié.

Bonnes pratiques et exemples d’usages ou applications concrètes des QR codes

Que cela soit pour un lieu public, un magasin, un restaurant ou encore votre entreprise pour faciliter la vie de vos collaborateurs, découvrez ces suggestions de bonnes pratiques du code 2D ou « le code QR pour les nuls ».

  • Partage des coordonnées du lieu : dites « au revoir » cartes de visite – égarées – qui s’enregistreront désormais directement dans le carnet d’adresse,
  • Connexion direct au WiFi gratuit et sécurisé : vous n’aurez plus besoin de disposer d’un wifi ouvert ou avec un mot de passe peu fiable et vous pourrez le changer régulièrement (plus facilement),
  • Abonnement à la newsletter via un lien dédié
  • Permettre le click-to-call pour simplifier l’appel sur Google Maps par exemple
  • Partager directement via les médias sociaux (Facebook, Twitter etc.) à l’instar d’un bouton d’action
Attention : dans tous les cas, veillez à ce que le contenu soit adapté au contexte de consommation soit au format mobile dans le cas présent ou des formats courts (situation de mobilité).

Le scan pouvant être disponible depuis l’écran déverrouillé logiquement (l’appareil photo est disponible via un glissement sans accès au code ou TouchID), il reste à voir quelles pourront être certains usages vis à vis de la sécurité (iPhone verrouillé).

En Asie, les mobinautes  exploitent quotidiennement les QR codes pour n’importe quelle tâche.

Exemple en Chine où les usages du QR code sont en croissance continue depuis plusieurs années notamment pour la commande de nourriture ou pour réaliser des paiements : vous l’avez compris, il semble qu’Apple n’avait d’autre choix que celui de proposer une expérience fluide avec une prise en charge simple d’un standard qui va renaître voire accélérer grâce à cette nouvelle fonctionnalité native.

L’approche du QR code n’était pas vraiment tout à fait morte : le code 2D classique, oui.

De nombreuses applications utilisent les codes QR ou équivalent : SnapChat ou Facebook plus récemment ont d’ores et déjà développé leur propre code pour permettre d’ajouter des amis ou dans une autre mesure Lydia, Lyf Pay (ex Fivory) permettent de payer ou d’échanger de l’argent par ce biais. Toutefois la gestion par iOS des codes propriétaires de Facebook Messenger ne devrait pas être possible.

L’intégration d’un lecteur dans l’appareil photo d’iOS (par la mise à jour iOS 11) va considérablement faciliter l’usage des QR Codes à l’instar d’applications comme WeChat en Chine, où ils sont très utilisés. Ainsi, si le QR code fait son grand retour pour simplifier les parcours client, les éditeurs, les marques ou annonceurs devront garantir des parcours clients fluides avec des contenus associés véritablement utiles et percutants sinon quoi, l’expérience restera partielle voire exsangue avec un engagement client limité.

Pour aller plus loin

Franprix mise sur l’adtech et le web-to-store pour générer des ventes en magasin avec CapitalData

Après des expériences successives réussies en 2016, Franprix a déployé sa plateforme d’activation dite “People-based” pour opérer des campagnes web-to-store dans le but de générer des ventes incrémentales en magasin.

Après des expériences successives réussies en 2016, Franprix a déployé sa plateforme d’activation dite “People-based” pour opérer des campagnes web-to-store dans le but de générer des ventes incrémentales en magasin.

La solution People-based CapitalData exploitée par Franprix permet d’opérer des campagnes digitales dans une logique web-to-store avec un ciblage personnalisé ou dit one-to-one grâce à la réconciliation de la donnée entre magasins physiques et interactions digitales.

La plateforme CapitalData associe un triptyque stratégique : DMP adaptée au Retail alimentaire, moteur de recommandation puissant et connecteurs donnant accès à tout l’écosystème programmatique via son DSP propriétaire.

Continuer la lecture de « Franprix mise sur l’adtech et le web-to-store pour générer des ventes en magasin avec CapitalData »

Amazon Go ou la promesse d’une expérience shopping fluidifiée

Le concept

Un supermarché sans caisse avec une application mobile (dans la poche)

Quel parcours client ?

Après avoir passé un portique de sécurité comme porte d’entrée virtuelle, à l’instar de notre métropolitain (donc rien d’innovant ici), l’application mobile Amazon Go permet de « s’authentifier » via la borne d’entrée (ici rien d’extraordinaire non plus) et enfin une technologie transparente (sans interface) basée sur « les technologies des voitures autonomes » : au fil de votre parcours, votre panier virtuel se remplit à mesure que vous ajoutez les produits.

Concrètement, cette technologie « Just Walk Out » constitue la véritable innovation : elle intègre des technologies dite « computer vision » correspondant à des solutions alliant reconnaissance visuelle des objets ou des éléments structurants (un code, une forme) qui, associées, permettent l’interprétation par des algorithmes d’intelligence artificielle (AI) d’événements (ajouté au panier, remis en rayon).

En synthèse : vous prenez les produits qui vous intéressent et repartez, une fois vos courses terminées, sans passer par la caisse ni la phase paiement. Grâce à l’authentification initiale, l’application fait le lien entre votre compte client et les produits que vous avez mis dans votre panier (bien réel, lui).

Où tester Amazon Go ?

Si vous souhaitez tester l’épicerie Amazon sans caisse, il faudra encore patienter encore un peu : le pilote n’est pour l’instant disponible qu’aux États-Unis au 2131 7th Ave, à Seattle et uniquement réservé aux employées d’Amazon jusqu’au début 2017.

Marmiton lance Twist, une app mobile de bons plans food

Disponible sur iOS et Android, Marmiton Twist est présentée comme une nouvelle « app de petites trouvailles de cuisine quotidiennes », d’après les mots de Marie-Laure Sauty de Chalon sur Linkedin, CEO AuFéminin; avec pour promesse affichée : tous les jours un bon plan food à découvrir.

Marmiton dévoile une application mobile culinaire qui vient renforcer la présence du groupe AuFéminin sur le mobile, tandis que son application phare, Marmiton truste sans trop de difficultés le haut du classement de la catégorie culinaire dans les boutiques d’applications mobiles App Store et Google Play.

Marmiton Twist
Marmiton Twist est disponible sur iOS et Android
Continuer la lecture de « Marmiton lance Twist, une app mobile de bons plans food »