4 applications qui révolutionneront votre consommation d’actualité

3 applications qui révolutionneront votre consommation d’actualité

Si l’un de vos premiers réflexes de la journée est de consulter l’actualité sur votre téléphone intelligent, il se pourrait bien que cet article vous intéresse.

40% des utilisateurs de smartphone utilisent une application d’actualité selon une étude Harris Interactive parue en 2014

Pour les plus « geeks » d’entre-nous, la période Google reader a été le développement et l’explosion des blogs et autres sources d’informations. On y effectuait sa propre sélection de blogs et autres webzines en amont pour aboutir à une source d’informations continuelles alimentées automatiquement grâce aux flux RSS.

Depuis 2013, Google reader n’est plu et les alternatives telles que Feedly existent mais leur usage et la consommation du contenus sur Internet ont quelque peu évolué; Facebook s’apprêterait d’ailleurs à lancer une fonctionnalité de lecture d’articles de presse depuis son application mère. Ce qui est certain, c’est que les internautes en situation de mobilité souhaitent avant tout optimiser leur temps et il existe des applications pour cela.

Vos amis sont vos meilleurs curateurs sur Twitter et Facebook selon Nuzzel

Initialement lancée en tant que service web ou notification d’email en 2013, Nuzzel est une application mobile présentant les actualités relayées par vos amis. Vous pouvez donc découvrir les contenus les plus populaires partagées par vos amis depuis Facebook et Twitter. Ainsi, un identifiant Facebook et Twitter suffisent pour récolter les liens en quelques secondes. Bien entendu, les articles sont partageables directement depuis l’application sur les plateformes sociales mentionnées.

Ici pas de sélection donc mais bel et bien une remontée des articles ayant récoltés le plus de mention sur Twitter et/ou Facebook. En supplément, Nuzzel vous notifie lorsqu’une actualité est fortement diffusée (approche breaking news) par vos amis afin de vous tenir informé en quasi temps-réel…

Aperçu de Nuzzle sur iOS
Nuzzel pousse les contenus les plus partagés par vos contacts

Télécharger Nuzzel sur iOS (App Store) et Android (Google Play).
À découvrir sur nuzzel.com

Faites confiance à la science (un algorithme) en fonction des sujets d’actualité avec NOD

Créée à San Francisco par Marie-Christine Beuth (Correspondante Le Figaro), NOD pour News On Demand, se propose de vous envoyer directement sur votre mobile l’actualité qui compte. En d’autres termes, NOD vous pousse du contenu en fonction des sujets du moment (les fameux #trendingtopics). Le pari est risqué dans la mesure où l’usage de l’application sera de plus en plus pertinent au fil du temps conformément à vos interactions avec ce même contenu.

Aperçu de NOD sur iOS
NOD agrège les contenus les plus populaires en fonction des sujets

 

NOD
Une notification pour vous avertir que la sélection est prête

Pour se faire, l’application affinera vos goûts en fonction de votre comportement de lecture (à la Tinder, avec cette approche Swipe to like). L’avantage majeur de NOD ? La possibilité de rattraper le fil d’actualité antérieur à votre date du jour : un bon moyen — si ce n’est le moyen ultime — de se préparer avant un dîner entre amis où il est de bon usage d’être au courant de l’actualité; un conseil que l’on vous fait gracieusement à la MerciAlfred.

Télécharger NOD sur iOS (App Store).
À découvrir sur get-nod.com

Le minimalisme de la lecture d’articles pour s’informer grâce à vos amis : Something


Dans la même lignée que Nuzzel, ce sont vos amis qui composent votre liste de lectures potentielles mais avec une expérience utilisateur similaire à l’appli NOD. Une tendance qui s’est fortement accrue dans les médias mobiles tel que l’allemand Bild qui a véritablement tiré profit de l’interface similaire à Tinder : vous choisissez du contenu en fonction de vos préférences en glissant sur l’écran, c’est ce qui propose ici Something.

Interface de Something sur iOS
Interface de Something sur iOS

Télécharger Something sur iOS (App Store)
À découvrir sur something.gd

Pendant ce temps-là, Le Monde sort sa propre application pour un usage contextuel : La Matinale


Hasard du calendrier, manque d’originalité ou plutôt véritable tendance mobile de fond, alors que je commençais la rédaction de cet article début mai, Le Monde a tout juste annoncé le lancement d’une nouvelle application au nom explicite « La Matinale » : une édition matinale… dédiée au mobile.

Le principe de l’application La Matinale est d’offrir au lecteur des contenus éditoriaux sélectionnés par la rédaction du journal pour lui permettre de débuter sa journée en faisant un point sur l’actualité (découvrez l’actualité du Monde à ce sujet). Cette dernière, qui reprend ce fameux concept de sélection avec le balayage du doigt, a suscité les interrogations sur Twitter quant à son originalité par rapport aux applications présentées plus haut, dont notamment NOD.

Télécharger La Matinale sur iOS (App Store) et Android (Google Play)

La révolution des applications mobiles d’informations se matérialise

Le chiffre clé : Facebook représente plus de 84% du partage social (ShareThis, 2015)

Ce qui est vrai pour les applications en général, l’est d’autant plus en matière de consommations de contenus numériques. Les applications d’informations ou d’actualité ne dérogent pas à cette règle : demain ces applications mobiles devront être bien plus en affinité avec nos centres d’intérêts, davantage personnalisées sinon quoi la pérennité de leurs usages ne sera pas garantie face au développement de ces nouveaux modèles d’expérience client: l’approche dite Pull face à l’approche Push, vision historique du monde du papier où l’interactivité n’a jamais été le but recherché.

Néanmoins le frein à ce type d’applications résident dans cette faible portée de la source en volume d’articles à collecter. L’utilisateur doit être certains que ses contacts sont à même de fournir les informations qui seraient susceptibles de l’intéresser.

Pour comprendre, il vous suffit de regarder l’ensemble des liens partagés par vos amis sur votre flux d’actualité Facebook… C’est probablement pour cette raison que des applications comme NOD ou Nuzzel composent des usages complémentaires l’une avec l’autre, bien qu’intrinsèquement dissociables.

Avec la récente sortie de l’Apple Watch, s’il est encore autre trop tôt pour affirmer un véritable usage de l’appareil, certains médias ont d’ores et déjà préempté le support (Le Figaro ou encore Le Monde pour ne pas les citer). Peu dans ce secteur ont véritablement tiré profit du format et des fonctionnalités de la montre ou tout du moins de son potentiel. Au mieux il s’agit d’un relais des notifications, à défaut une simplification des titres présentés sur le format mobile classique, adapté pour l’écran d’une montre.

À l’heure actuelle, 12% des applications disponibles pour l’Apple Watch sont dédiées à des fonctions utilitaires.

@phb

Auteur : Paul-Henri Brunet

Passionnément curieux et féru d'objets connectés. @phb sur Twitter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.