Facebook captive ses utilisateurs avec Facebook Messenger

Facebook Messenger, la messagerie instantanée Facebook sur mobile iOS et Android : analyses et fonctionnalités.

Avec plus de 250 millions d’utilisateurs sur mobile, Facebook a dévoilé, par l’intermédiaire d’un billet sur son blog, sa toute dernière application mobile en date : Facebook Messenger. Cette application n’est autre que la messagerie instantanée dédiée aux 750 millions utilisateurs du premier réseau social du monde.

Facebook Messenger pour mobile
Facebook Messenger pour mobile

Facebook Messenger est la nouvelle app mobile entièrement dédiée à la messagerie instantanée du réseau social Facebook.

L’ambition de Facebook est très claire : devenir l’unique outil social permettant les échanges afin, à terme, de remplacer définitivement l’usage de l’e-mail entre les individus.

Facebook Messenger pour mobile
Facebook Messenger pour mobile

Facebook et l’instantanée avec Facebook Messenger. La force de Facebook ? Permettre les échanges et la communication entre ses utilisateurs sans se soucier des frais de communication (forfait) ni de la plateforme ou du téléphones usité : Facebook réussit là où d’autres outils ont tenté d’apporter une vraie réponse multi-plateforme (Kik Messenger et consorts) mais ont échoué. Tandis que pour cette solution, l’outil dispose déjà — pour la France — d’un taux de pénétration de plus de 50% aujourd’hui.

Au niveau des fonctionnalités de Facebook Messenger, rien de nouveau en soi. Facebook Messenger correspond simplement à l’extension mobile de la messagerie unifiée, ceci à une exception près : la géolocalisation en plus.

Mais à quoi va bien pouvoir servir la messagerie de Facebook ?

Cette question est d’autant plus d’actualité que vous n’êtes sûrement pas sans savoir que l’application Facebook pour iPhone (Facebook for iPhone) disposait déjà d’une fonction de messagerie [Messages] mais aussi de la fonction de discussion instantanée également appelée « Chat ».

Pour le réseau social de Palo Alto, c’est une nouvelle manière — efficace — de captiver et conserver ses utilisateurs en intégrant totalement les interactions sociales dans son écosystème dédié à sa plateforme : pas d’applications tierces, pas d’autres moyens de rentrer en contact. Facebook est ainsi entièrement lié à votre vie sociale.

Un BBM Killer ? Pas si sûr mais cela permet évidemment à Facebook de combattre le canadien RIM et son BlackBerry Messenger, un des arguments de vente de ces smartphones.

Une certaine ironie se retrouve dans les commentaires sur l’annonce de cette sortie. Quelques utilisateurs ont en effet critiqué la sortie d’une nouvelle application tandis que l’ancienne n’est pas réellement finalisée du fait qu’elle contient toujours de nombreux bugs.

Un impact évident sur l’App Store

Pour certains développeurs c’est plutôt un coups dur. Ceux qui avaient développé des applications de messageries dédiés à la messagerie Facebook (comme BeejiveIM for Facebook Chat, Facebook Chat+, WeTalk for Facebook chat, FaceBook Talk, Talkatone ou encore Echofon for Facebook) vont clairement devoir revoir à la baisse leur ambition de revenus issus de l’App Store.

Facebook délivre désormais la solution ultime pour rentrer en contact avec ses amis et de la manière la plus simple qu’il soit ; si vous n’avez pas leur numéro de téléphone ou leur adresse e-mail. À ce sujet, Facebook a pensé à tout puisque vous pourrez joindre vos contacts avec leur e-mail @facebook.com.

Pour la petite histoire, cette application a été développée à l’aide des équipes de l’application Beluga, rachetée au début de l’année par Facebook.

Facebook Messenger pour iPhone
Facebook Messenger pour iPhone

Facebook Messenger est disponible à partir d’aujourd’hui sur l’App Store et l’Android Market.

Lire le mini-site dédié : facebook.com/mobile/messenger

Auteur : Paul-Henri Brunet

Passionnément curieux et féru d'objets connectés. @phb sur Twitter.

2 réflexions sur « Facebook captive ses utilisateurs avec Facebook Messenger »

  1. Même si je ne suis pas fana de Facebook, la plupart de mes amis passent leur vie dessus. C’est donc sympa de pouvoir dialoguer comme sur BBM, mais avec tous mes amis qu’importe leur téléphone. Seul GROS problème : l’appli est dispo sur iOS et Android uniquement… Alors que beaucoup de gens ont des BlackBerry, des WP7… Quand on a les ressources et moyens de Facebook, la moindre des choses aurait été de développer l’appli pour tous les OS!

    1. Bonjour Emilie et merci pour ton commentaire.

      Pour ce qui est de la disponibilité de l’app, je pense que Facebook a souhaité d’abord faire des tests et privilégier d’abord les plateformes où la messagerie n’est pas native (comme iOS). Ça ne saurait tardé…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.