De la pérennité du brand engagement sur Facebook

L’accroissement de ce que l’on nomme la base de Likes sur Facebook est bien souvent un objectif majeur pour les marketers et les marques présentes sur Facebook. Et pourtant…

L’accroissement de ce que l’on nomme la base de « Likes » sur Facebook est bien souvent un objectif majeur pour les marketers et les marques présentes sur Facebook. Et pourtant…

De la pérennité du brand engagement sur Facebook
De la pérennité du brand engagement sur Facebook

À défaut d’être une véritable finalité en terme de définition d’objectifs, les Likes sont encore le seul moyen de mesurer un potentiel retour sur investissement (ROI) d’un dispositif ou d’une action d’envergure sur le premier réseau social du monde, Facebook vous l’aurez deviné.

En règle générale, la création d’une présence sur Facebook (La fiche pour promouvoir et développer sa page Facebook) s’effectue par le biais d’offres spéciales réservées uniquement aux « fans » — comprenez les abonnés de la page, la promesse d’un contenu exclusif ou simplement à travers une campagne attractive qui attirent des consommateurs fidèles : on pense notamment à la campagne Oasis — Fruit of the year. Ainsi, nombreux sont les communicants qui tentent de promouvoir leur présence sur Facebook en espérant que les consommateurs resteront particulièrement actifs, sur le long terme.

Sur une Page Facebook, les « Like » ou « J’aime » diminuent plus le nombre de Fans augmente

La dernière étude eMarketer met en avant la question de savoir si les marques peuvent réellement préserver et encourager ce que l’on définit comme l’engagement sur les réseaux sociaux et notamment Facebook.

Ainsi, à mesure que la base de fans augmente, le risque que la communauté créée soit de moins en moins dense et engagée qu’auparavant est une véritable menace, à défaut d’être une opportunité. La start-up Visibili (fournisseur de solutions de partages de liens) a analysé des pages Facebook avec moins de 100 000 « Likes » et a découvert que les marques et médias avec plus de fans, recevaient moins de « Likes » sur chacune de leur publication. Conclusion : l’engagement semble diminuer car le nombre de personnes impliquées a augmenté.

Cette statistique semble tout à fait logique dans la mesure où l’engagement se mesure sur la base d’utilisateurs (soit le nombre total d’abonnés). Il est toutefois plus difficile de vraiment constater un rapport de cause à effet entre le nombre de « fans » et la diminution effective des interactions.

De la même façon, les entreprises qui publient du contenu sur leur page Facebook en dehors des heures d’activités voient leur taux d’engagement supérieure de 20% à la moyenne, selon des données de l’entreprise Buddy Media (logiciel de marketing Facebook), chiffres à mettre en lien avec :
– Une publication de 80 caractères ou moins aboutit à une augmentation de l’engagement de 27%
– Une publication postée le mardi, ou le vendredi (par rapport aux autres jours de la semaine) entraîne une augmentation de 18% des interactions.

En outre, il convient de rappeler que les nouvelles publications à outrance ne favorisent pas l’engagement puisqu’il y a logiquement moins de chance de « Liker » un message plus ancien. En conséquence, les marques ont tout intérêt à laisser le temps aux utilisateurs de participer et d’interagir avant de les interroger à nouveau.

Rappelez-vous : le nombre de « Fans » ou autres « Likes » ne définit en rien la qualité de l’engagement. La difficulté réside plus dans la capacité d’une marque à préserver l’engagement de ses adeptes.

Via

– Étude eMarketer « Can Brands Maintain Engagement on Facebook? »
– Graphiques réalisés pour iThink.fr

À lire également sur le même sujet :

Audi, marque la plus « engageante » sur Facebook

Auteur : Paul-Henri Brunet

Passionnément curieux et féru d'objets connectés. @phb sur Twitter.

3 réflexions sur « De la pérennité du brand engagement sur Facebook »

Répondre à Elise Boisquillon Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.