Apple : ce que iOS 5 va vraiment changer

Vous n’êtes sûrement pas sans savoir qu’Apple a annoncé hier les nouveautés de la marque (autour des logiciels) lors d’une présentation dont seul Steve Jobs détient le secret.

Cette Keynote spéciale WWDC (Worldwide Developers Conference) a été l’occasion pour la firme de Cupertino, entre autre, de mettre en lumière les nouveautés de la future mise à jour de son système d’exploitation mobile iOS, estampillée numéro 5.

Vous n’êtes sûrement pas sans savoir qu’Apple a annoncé hier les nouveautés de la marque (autour des logiciels) lors d’une présentation dont seul Steve Jobs détient le secret.

Cette Keynote spéciale WWDC (Worldwide Developers Conference) a été l’occasion pour la firme de Cupertino, entre autre, de mettre en lumière les nouveautés de la future mise à jour de son système d’exploitation mobile iOS, estampillée numéro 5.

Apple : ce que iOS 5 va vraiment changer
Apple : ce que iOS 5 va vraiment changer

Au delà de l’exercice qui vise à communiquer une liste de fonctionnalités exhaustives, découvrons ici ce en quoi la mise à jour iOS 5 est innovante : Que va-t’elle réellement apporter à ses utilisateurs ?

Outre l’annonce de l’iCloud, Apple a intégré de nombreuses fonctionnalités qui étaient propres à son écosystème, un univers qui est généré par les membres de sa communauté — ce qui constitue toute sa richesse : start-ups, développeurs, éditeurs de contenus ou simples utilisateurs. Pour autant hier, Apple a démontré qu’elle savait tirer profit des investissements de ces acteurs sans forcément les récompenser, exception faite pour Twitter. D’autre part, nous pouvons dire que Microsoft a officiellement rejoint RIM, Dropbox, Google ainsi que toutes les autres startups qui ont probablement été irritées par les éléments divulgués lors de cette présentation.

Le jackpot pour Twitter

Twitter, la startup de micro-blogging a vraisemblablement été la plus exposée. En effet, Twitter fait désormais partie intégrante de l’environnement iOS au travers des Réglages où vous pourrez ajouter votre compte personnel pour tweeter une photo (Appareil photo), un lien (Safari), une vidéo (YouTube) un Contact (Contacts) ou encore une adresse (Plans).

 

Tweet d'une photo via iOS 5 (iPhone)
Tweet d'une photo via iOS 5 (iPhone)

Pour Twitter, c’est la démocratisation tant espérée : Enfin, l’outil sera à la portée de n’importe quel doigt. Il faut avouer que la création d’un tweet ne vient pas forcément à l’esprit de tout le monde lorsqu’il s’agit de partager du contenu. Dorénavant, il vous suffira de le lire dans les options de partage et c’est là toute la différence.

Le sideback effect pour les autres

« Vous avez eu des bonnes idées. Maintenant, on les utilisera. » Prenons l’exemple de l’outil Instapaper : cet outil vous permettant de marquer un contenu sur le web afin de pouvoir le lire plus tard; Apple a ajouté cette fonction directement dans Safari. Quid de l’outil originel ? C’est sûrement la problématique qui incombe à cette startup.

 

Safari Mobile Reader : avant — après
Safari Mobile Reader : avant — après

En outre, la nouvelle fonctionnalité de « Reader » intégré au navigateur web mobile va permettre de faciliter la lecture de ses utilisateurs mais au détriment des annonceurs et donc la publicité. En effet, un bouton Safari Reader permet d’afficher un article en ne conservant que le texte d’une page web : aucune publicité. Les revenus de la publicité seront donc conditionnés à la proportion de visiteurs utilisant la plateforme mobile iOS (avec une part de marché d’aujourd’hui 64% sur le mobile) : autrement dit, une perte de revenus pour les éditeurs.

Votre iPhone devient plus intelligent

La nouvelle application Reminders. iOS 5 intégrera désormais une application permettant de créer des listes de tâches, d’y associer un système de rappel (à la manière d’une notification) et enfin de synchroniser ces tâches entre vos différents appareils iOS, le tout avec un accès via iCal (ou éventuellement Outlook). Il existe aujourd’hui une multitude d’applications qui permettait de réaliser cette opération. J’ai utilisé pendant un temps l’excellent Wunderlist (à la fois sur iPhone, iPad et Mac) mais il est vrai qu’une intégration native ne pouvait être que la bienvenue tant les possibilités d’interactions sont nombreuses.

En outre, les notifications disposeront désormais de leur propre espace alloué. Un gain d’expérience d’utilisateur certains puisqu’elles ne seront plus intrusives.

La fin du combat des messageries sur iPhone ?

D’un point de vue stratégique, Apple attaque de manière frontale RIM et son BlackBerry en intégrant nativement une nouvelle application de messagerie instantanée : iMessage. L’idée d’un iChat intégré à iOS avait déjà fait des émules lors des dernières rumeurs (dès iOS 3), cette rumeur prenait alors tout son sens avec l’intégration d’une caméra en façade pour FaceTime. En effet, nombreux sont les utilisateurs BlackBerry non-professionnels qui étaient attachés à l’idée de pouvoir communiquer sans limite (outre l’idée du simple message texte).
Si cette nouvelle messagerie est une bonne nouvelle pour les utilisateurs d’iPhone, elle n’enlève en rien la barrière existante entre les différentes plateformes puisque, par définition, iMessage restera une application utilisée par des possesseurs d’iPhone.

Au final, WhatsApp, Kik et consorts auront pour mission de recruter de nouveaux utilisateurs à la recherche d’un outil de communication multi-plateformes. (BlackBerry OS, iOS, Android). iMessage modifiera donc les communications entre pairs mais radicalement, peut-être pas — à l’heure où les SMS illimités sont presque devenus une norme tarifaire; sensiblement, très certainement car elle répond enfin à la problématique de savoir si oui ou non votre message a été lu par votre interlocuteur.

Apple n’a plus besoin de votre PC

Et c’est une bonne nouvelle. La dernière nouveauté qui ne touchera pas tant les nouveaux utilisateurs est la possibilité d’utiliser un terminal iOS sans ordinateur. Avec iOS 5, vous n’avez plus besoin d’un ordinateur pour posséder un iPad, un iPhone ou un iPod touch : activez et configurez votre appareil sans fil, dès la sortie de la boîte. C’était jusqu’à présent la grosse contradiction quant à l’acquisition d’un iPad : il vous fallait un ordinateur pour l’activer. Dans le même registre, il sera désormais possible de synchroniser et de mettre à jour votre téléphone sans fil.

Aujourd’hui, Apple répond à ses détracteurs sur ce point mais pour en profiter, il faudra encore attendre un peu : disponibilité prévue pour automne 2011.

Auteur : Paul-Henri Brunet

Passionnément curieux et féru d'objets connectés. @phb sur Twitter.

2 réflexions sur « Apple : ce que iOS 5 va vraiment changer »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.