Pourquoi vous exploiterez à nouveau le QR code pour vos actions marketing

Présentée lors de la conférence WWDC 2017, Apple ravive l’intérêt pour les QR codes avec leur reconnaissance native dans iOS 11

Si les QR codes n’ont plus la côte depuis quelques années pour diverses raisons, notamment l’avènement de technologies sans contact par exemple, Apple entend malgré tout leur redonner un second souffle en ajoutant le support natif depuis l’application Appareil photo.

La prochaine mise à jour iOS 11 qui débarquera à l’automne prochain, offrira l’opportunité de ne plus passer par l’installation d’une application tierce pour scanner les codes 2D. D’aucuns diront que l’existence même des QR codes (« Quick Response code ») n’avait jamais été remise en cause : ils sont une alternative efficace à l’action manuelle de saisir des adresses URL, ou de récupérer une fiche contact.

Toutefois, le QR code a longtemps été décrié par son manque d’accessibilité, la faute notamment aux systèmes d’exploitation mobile dont iOS (car c’était déjà le cas sur certains environnement Android) qui ne les géraient pas nativement et qui nécessitaient alors une application tierce. Ou encore à la mauvaise intégration dans les parcours clients comme une capture dans le métro parisien qui n’offre pas de connexion suffisante pour réaliser l’action… Sans commentaire.

La seule façon pour que les QR codes soient exploités de manière massive et utile est qu’il ne subsiste plus aucune barrière à l’usage. Les utilisateurs ont besoin de pouvoir découvrir une expérience enrichie par leur propre moyen et sans contrainte ou frein à l’usage.

Comment va fonctionner la reconnaissance automatique des QR codes par iOS 11

Lorsque vous souhaiterez scanner un QR code, il vous suffira de lancer l’application « Appareil photo » et simplement de viser le code QR. La lecture et la reconnaissance seront alors instantanées. En d’autres termes, il ne sera donc pas nécessaire de prendre une photo pour lancer l’action souhaitée !

Principe de fonctionnement avec les actions suggérées

Lorsqu’un QR code est détecté, une notification s’affiche vous indiquant le call-to-action correspondant au contenu proposé : un lien (URL) ouvrira une page dans le navigateur mobile Safari , une connexion au WiFi, ou encore, l’ajout d’un contact directement au carnet d’adresses de votre mobile.

iOS 11 : connexion automatique au WiFi via QR code
iOS 11 : connexion automatique au WiFi via QR code depuis un routeur

Par défaut, la fonctionnalité de reconnaissance automatique sera activée mais il sera possible de la désactiver dans les réglages de l’appareil photo depuis le menu dédié.

Bonnes pratiques et exemples d’usages ou applications concrètes des QR codes

Que cela soit pour un lieu public, un magasin, un restaurant ou encore votre entreprise pour faciliter la vie de vos collaborateurs, découvrez ces suggestions de bonnes pratiques du code 2D ou « le code QR pour les nuls ».

  • Partage des coordonnées du lieu : dites « au revoir » cartes de visite – égarées – qui s’enregistreront désormais directement dans le carnet d’adresse,
  • Connexion direct au WiFi gratuit et sécurisé : vous n’aurez plus besoin de disposer d’un wifi ouvert ou avec un mot de passe peu fiable et vous pourrez le changer régulièrement (plus facilement),
  • Abonnement à la newsletter via un lien dédié
  • Permettre le click-to-call pour simplifier l’appel sur Google Maps par exemple
  • Partager directement via les médias sociaux (Facebook, Twitter etc.) à l’instar d’un bouton d’action
Attention : dans tous les cas, veillez à ce que le contenu soit adapté au contexte de consommation soit au format mobile dans le cas présent ou des formats courts (situation de mobilité).

Le scan pouvant être disponible depuis l’écran déverrouillé logiquement (l’appareil photo est disponible via un glissement sans accès au code ou TouchID), il reste à voir quelles pourront être certains usages vis à vis de la sécurité (iPhone verrouillé).

En Asie, les mobinautes  exploitent quotidiennement les QR codes pour n’importe quelle tâche.

Exemple en Chine où les usages du QR code sont en croissance continue depuis plusieurs années notamment pour la commande de nourriture ou pour réaliser des paiements : vous l’avez compris, il semble qu’Apple n’avait d’autre choix que celui de proposer une expérience fluide avec une prise en charge simple d’un standard qui va renaître voire accélérer grâce à cette nouvelle fonctionnalité native.

L’approche du QR code n’était pas vraiment tout à fait morte : le code 2D classique, oui.

De nombreuses applications utilisent les codes QR ou équivalent : SnapChat ou Facebook plus récemment ont d’ores et déjà développé leur propre code pour permettre d’ajouter des amis ou dans une autre mesure Lydia, Lyf Pay (ex Fivory) permettent de payer ou d’échanger de l’argent par ce biais. Toutefois la gestion par iOS des codes propriétaires de Facebook Messenger ne devrait pas être possible.

L’intégration d’un lecteur dans l’appareil photo d’iOS (par la mise à jour iOS 11) va considérablement faciliter l’usage des QR Codes à l’instar d’applications comme WeChat en Chine, où ils sont très utilisés. Ainsi, si le QR code fait son grand retour pour simplifier les parcours client, les éditeurs, les marques ou annonceurs devront garantir des parcours clients fluides avec des contenus associés véritablement utiles et percutants sinon quoi, l’expérience restera partielle voire exsangue avec un engagement client limité.

Pour aller plus loin

Franprix mise sur l’adtech et le web-to-store pour générer des ventes en magasin avec CapitalData

Après des expériences successives réussies en 2016, Franprix a déployé sa plateforme d’activation dite “People-based” pour opérer des campagnes web-to-store dans le but de générer des ventes incrémentales en magasin.

Après des expériences successives réussies en 2016, Franprix a déployé sa plateforme d’activation dite “People-based” pour opérer des campagnes web-to-store dans le but de générer des ventes incrémentales en magasin.

La solution People-based CapitalData exploitée par Franprix permet d’opérer des campagnes digitales dans une logique web-to-store avec un ciblage personnalisé ou dit one-to-one grâce à la réconciliation de la donnée entre magasins physiques et interactions digitales.

La plateforme CapitalData associe un triptyque stratégique : DMP adaptée au Retail alimentaire, moteur de recommandation puissant et connecteurs donnant accès à tout l’écosystème programmatique via son DSP propriétaire.

Continuer la lecture de « Franprix mise sur l’adtech et le web-to-store pour générer des ventes en magasin avec CapitalData »

FIRST awards : le 1er concours de start-ups dans le Retail et la Grande Consommation

HighCo s’associe à Anaxago pour lancer FIRST Awards, le premier concours de jeunes pousses qui innovent dans le secteur de la Distribution.

FIRST awards
Le premier concours dédié aux jeunes pousses du Retail

Un concours dédié aux jeunes pousses pour être propulsé dans un marché à près de 100 milliards d’euros en 2014

Depuis 2007, votre blog préféré relaie l’actualité du Marketing Digital ainsi que l’écosystème start-ups à sa manière. Quoi de plus naturel dès lors de partager cette initiative du groupe de solutions marketing HighCo, associé à la plateforme de crowdfunding Anaxago : une première selon les organisateurs dans l’univers PGC ou de la Grande Distribution qui permet à ces nouvelles entreprises de prendre part à un marché de près de 100 milliards d’euros en 2014 (Nielsen ScanTrack).

Pourquoi participer aux FIRST Awards

À la recherche de financement, de supports ou d’opportunités business, au moins 3 bonnes raisons :

  • Une dotation de 200 000 € pour financement en capitaux propres garantis au démarrage de la levée des fonds sur la plateforme d’Anaxago
  • 1 an d’hébergement dans les locaux de HighCo à Aix-en-Provence, Lyon ou Paris. Le gagnant pourra également bénéficier de synergies avec les autres départements du groupe HighCo et ses partenaires grands comptes.
  • Des opportunités de rencontres et visibilité devant 150 professionnels de la distribution et de la grande consommation

Comment concourir aux FIRST Awards

Le concours est ouvert à toutes les PME ou entreprises porteuses d’innovation ayant développé un produit ou service en lien avec le secteur de la distribution, de la grande consommation et le parcours shopper.

Toutefois, pour concourir, le projet de la startup doit répondre aux six critères suivants :

  1. Le produit ou service doit répondre aux grandes problématiques du secteur Retail et s’inscrire dans l’univers du numérique.
  2. En outre, les organisateurs indiquent que seront particulièrement appréciés les projets répondant aux problématiques de création de trafic, d’animation de marques, de fidélisation, de gestion des data et de publicité digitale.
  3. L’entreprise doit avoir moins de 5 ans d’existence.
  4. Le produit ou service proposé devra être suffisamment avancé dans son développement pour répondre à des critères de commercialisation.
  5. L’entreprise est en recherche d’investissement de 200 000 à 700 000 euros.
  6. Enfin, elle ne doit pas avoir levé plus d’un million d’euros depuis sa création.

Un jury composé d’experts Retail, marques et distributeurs

Parmi les membres du jury, on retrouve évidemment de grandes enseignes ou des marques. Franprix, Monoprix, Auchan, La Halle, Gares & Connexions ou encore Coca-Cola constituent le panel qui votera pour sélectionner les 6 finalistes qui pitcheront ensuite devant 300 professionnels du marketing et de l’innovation. Le concours est ouvert depuis le 16 février 2015, la clôture des inscriptions sera effective le 31 mars 2015. Retrouvez toutes les étapes du concours retail FIRST Awards sur le site dédié à l’événement.

Suivre l’événement

Vous pouvez dès à présent suivre l’aventure FIRST sur Twitter via #FIRSTAWARDS2015, sur Facebook ou encore LinkedIn.

FIRST awards

À propos de Anaxago

Anaxago est devenue en 2 ans la première plateforme de financement participatif en fonds propres dédiée aux PME de croissance. Avec plus de 12 M€ collectés en deux ans et une communauté de plus de 37 000 membres, Anaxago a su s’imposer comme acteur de référence dans la jeune industrie du financement participatif en fonds propres. Anaxago est une structure agréée en tant que conseiller en investissements financiers, membre de l’ANACOFI-CIF sous le numéro 003113.

À propos de HighCo

Depuis 25 ans, HighCo innove en permanence pour apporter aux marques et aux retailers les solutions marketing les plus performantes. HighCo propose aux marques de grande consommation et aux retailers des Solutions Marketing Intelligentes pour influencer le comportement du Shopper avec la bonne offre, au bon moment et sur le bon canal.

Présent dans 15 pays avec près de 900 collaborateurs, HighCo est coté sur le compartiment C de NYSE Euronext Paris et fait partie du Gaïa Index, sélection de 70 PME-ETI responsables.

NB: Auteur de cet article et employé chez HighCo, j’ai publié ce sujet pour sa pertinence au regard de la ligne éditoriale du blog.

Kenzo aime le Printemps avec des Beacons

KENZO Paris teste le iBeacon au Printemps

Depuis le 28 août et jusqu’au 18 octobre 2014, KENZO Paris investit les vitrines et l’Atrium du Printemps avec une expérience numérique. La prestigieuse marque de mode propose aux utilisateurs de vivre une expérience digitale mobile grâce à l’application mobile dédiée, « Kenzo loves Printemps », disponible sur iOS et Android.

KENZO loves Printemps est disponible sur l'App Store et Google Play
KENZO loves Printemps est disponible sur l’App Store et Google Play

Au sein de ce nouveau pop-up store à l’ADN hautement #digital, la marque présente une collection en édition limitée, confectionnée exclusivement pour le grand magasin parisien.

Pop-up store digital : une application mobile pour une expérience digitale en magasin avec du iBeacon

Ce dispositif mobile permet aux utilisateurs d’accéder depuis n’importe où dans le monde à la sélection de produits issus de la collection capsule créée pour l’occasion. En supplément, vous pourrez découvrir l’univers de la marque KENZO et la spécificité de la collection capsule sur les accessoires notamment. En outre, le contenu de marque offre la possibilité d’en apprendre un peu plus sur les directeurs de création Carol Lim et Humberto Leon.

Pour attirer les clients vers le magasin éphémère, la marque et l’enseigne ont couplé la zone événementielle à un dispositif iBeacon pour le jeu concours. À proximité du Printemps Haussmann, grâce à des émetteurs de technologie BLE — estampillée iBeacon par Apple, les utilisateurs d’iPhone et de téléphones Androids avec le Bluetooth d’activé et possédant l’application (conditions sine qua non) seront alertés, de la même façon à l’intérieur du grand magasin.

Aperçu de l'autorisation de localisation par iBeacon sur iOS
Aperçu de l’autorisation de localisation sur iOS

Au sein de cet espace reprenant l’univers du réalisateur David Lynch, le shopper peut participer à une chasse au trésor en réalité augmentée pour tenter de gagner un sweat-shirt de la collection exclusive. Pour jouer, le client devra trouver et scanner les 5 lettres du logo KENZO placées dans l’Atrium. Une fois les 5 lettres collectées, il est alors invité à participer au tirage au sort, toujours à partir de son mobile, en vue de tenter de gagner un produit de la collection.

Aperçu de l'application mobile avec le dispositif en réalité augmentée
Aperçu de l’application mobile avec le dispositif en réalité augmentée

Une visite au pop-up store pour tester l’expérience digitale en magasin

Notification iBeacon avec KENZO LOVES PRINTEMPS
Notification iBeacon avec KENZO LOVES PRINTEMPS

Localisation in-store — Si KENZO a enrichi son dispositif vitrine, l’intérêt de la notification par Beacon n’a pas été démontré lors de ma visite au grand magasin. Je n’ai reçu qu’a posteriori la notification... Selon une source magasin, une défaillance de l’application sous iOS aurait, semble-t-il, nuit à l’interaction et une mise à jour de l’application mobile sous iOS serait prévue pour activer le mobile du shopper dès son entrée en magasin. À partir des vitrines dédiées à l’opération, le but affiché serait ainsi de diriger les clients vers l’Atrium du Printemps : un bon usage marketing des notifications contextuelles via iBeacon pour générer du trafic en point de vente.

Kenzo loves Printemps : une expérience mobile in-store réussie

Le "Broken Floor" Kenzo pour une position photo parfaite
Le « Broken Floor » Kenzo pour une position photo parfaite

Je vous invite à vous en rendre compte par vous-même, le pop-up store KENZO est visuellement très réussi : les éléments visuels jouent habillement avec un univers graphique intense et une atmosphère immersive par les effets de reliefs — pas évident de trouver les lettres dans ses conditions… À ajouter à cela la présence d’un « Photo-call », vous garderez un souvenir éternel du point de vente éphémère avec ce « Broken Floor » (voir photo ci-dessus).

En terme d’expériences utilisateurs mobile, l’application KENZO se révèle efficace : la reconnaissance visuelle est instantanée. En terme d’UX, on regrettera en revanche le décalage existant entre la reconnaissance visuelle et la prise en compte du scan effectif (après avoir passé son mobile dessus) qui mériterait d’être plus rapide; quelque peu déroutant pour un non-initié. Néanmoins, parions que les prochaines mises à jour de l’application mobile corrigeront probablement ce problème d’expérience utilisateur.

À propos des médias sociaux, on regrettera également les lacunes des fonctionnalités de partage native au sein de l’application iOS (n’ayant pu tester la version Android). En effet, le partage sur Facebook et Twitter ne sont pas gérés nativement par l’application. Un détail me direz-vous ? Chaque action ouvre une fenêtre Safari vers le site du réseau social. Dommage, surtout lorsque l’on connait les API offertes par Apple depuis iOS 7. Le dispositif aurait vraisemblablement gagné en viralité par l’aisance de l’action.

Téléchargez l’app mobile Kenzo loves Printemps

App Store : Kenzo loves Printemps sur iPhone et iPad
Google Play : Kenzo loves Printemps sur Android

Ailleurs

Découvrir l’article dédié sur le blog de la marque KENZO

Digital Retail : Omote, une application de maquillage en 3D mapping

Omote, Real-Time Makeup Projection Mapping

Découvrez Omote, une nouvelle technique avancée de projection en temps-réel avec cette démonstration de maquillage dynamique.

Cette vidéo ci-dessus présente un 3D mapping conventionnel accompagné de « motion tracking ». Vous en conviendrez, il ne s’agit là pas d’une innovation technologique. En effet, les deux technologies sont largement éprouvées indépendamment mais l’association des deux technologies est quant à elle nouvelle : projection en 3D avec le suivi des mouvements. Il faut avouer que le rendu est particulièrement réussie. 

Aperçu de la technologie Omote
Aperçu de la technologie Omote

Cette application sera visible au Japon le 28 août prochain, si vous êtes dans les environs, vous trouverez plus d’informations sur le site de l’événement connpass.com.

Demain, une application en magasin pour les produits cosmétiques ?

Si aujourd’hui Omote n’est qu’un projet artistique au stade artisanal, il est fort probable que des groupes tels que L’Oréal s’intéresse de près à cette technique pour promouvoir leurs produits de beautés et cosmétiques. En effet, l’industrie de la beauté n’a toujours pas trouvé aujourd’hui la solution pour limiter l’usage de testeurs physiques coûteux et pas toujours pratique pour les clients… Des tests ont déjà été effectués avec de la réalité virtuelle voire réalité augmentée mais rien de concret n’a abouti.

Visionner la vidéo directement sur Vimeo

Plus d’images sur la technique de « Projection Mapping » sur le tumblr nobumichiasai

Partagé par @LaurentLatour sur Twitter

Crédits: NOBUMICHI ASAI