Note sur la publicité ciblée : ce que Facebook sait de vous

Facebook a récemment partagé un lien afin de découvrir les raisons pour lesquelles vous recevez les publicités personnalisées.

Facebook vous permet déjà de filtrer les publicités, un des angles de ciblage a posteriori
Facebook vous permet déjà de filtrer les publicités, un des angles de ciblage a posteriori

Tout comme Google avec son Google Ads Preferences — paramètres des annonces liés à votre compte personnel éponyme, Facebook a diffusé un lien pour permettre aux membres du réseau social de suivre la manière dont les annonceurs peuvent les cibler à la fois sur le web et le mobile.

Continuer la lecture de « Note sur la publicité ciblée : ce que Facebook sait de vous »

4 applications qui révolutionneront votre consommation d’actualité

Si l’un de vos premiers réflexes de la journée est de consulter l’actualité sur votre téléphone intelligent, il se pourrait bien que cet article vous intéresse.

40% des utilisateurs de smartphone utilisent une application d’actualité selon une étude Harris Interactive parue en 2014

Pour les plus « geeks » d’entre-nous, la période Google reader a été le développement et l’explosion des blogs et autres sources d’informations. On y effectuait sa propre sélection de blogs et autres webzines en amont pour aboutir à une source d’informations continuelles alimentées automatiquement grâce aux flux RSS.

Continuer la lecture de « 4 applications qui révolutionneront votre consommation d’actualité »

Pourquoi Facebook impose d’installer son app de messagerie, Messenger

Disponible sur iOS, Android et Windows Phone, Messenger est désormais l’application mobile de Facebook de prédilection pour permettre de discuter entre amis ou en groupe. Bien que contestée par les utilisateurs du réseau social, cette décision constitue néanmoins la pierre angulaire indispensable au développement de la stratégie mobile de la plateforme sociale.

Retour vers le futur — En 2012 les rumeurs sur un « Facebook Phone » allaient bon train. À ce titre, un article sur ithink.fr intitulé Facebook ne créera pas un Facebook Phone, démontrait en quoi un téléphone Facebook était déjà quasiment dans nos mains. Comment ? Via le déploiement d’un écosystème d’applications mobiles favorisant les synergies sur les usages de la plateforme. L’annonce de cette nouvelle disposition pour utiliser le chat Facebook confirme ce propos.

Messenger, la stratégie de Facebook pour le mobile

Créée en 2011 dans une logique de segmentation des usages, Messenger a été récemment mise à mise à jour en version 5.0. Cette monture permet enfin de partager des vidéos mais elle améliore aussi la rapidité des photos et favorisent enfin la fiabilité et l’accessibilité des contenus.

Vous l’aurez remarqué, désormais pour converser en privé sur Facebook, il est nécessaire de passer par l’application Messenger (voir capture d’écran). En effet, la fonctionnalité d’envoi de messages a disparu de l’application principale Facebook. Vous devrez vous résoudre à basculer entre Facebook et la dite app Messenger à l’aide de l’interface de votre téléphone.

Le message de Facebook informant les utilisateurs de la nouvelle disposition
Le message de Facebook informant les utilisateurs de la nouvelle disposition

Dans une interview accordée au New York Times, Mark Zuckerberg justifie cette mesure par l’idée que les utilisateurs souhaitent des expériences différentes sur le mobile. Ainsi, Facebook développe d’autres applications mobiles autonomes — à l’instar de Paper — avec l’objectif de fournir des cas d’usages plus spécifiques, ce qui pourrait aider la plateforme sociale à maintenir ou à stimuler « l’engagement » de cette façon. Pas sûr que cette vision convienne aux utilisateurs…

Grâce à Messenger, les utilisateurs répondent 20% plus rapidement

Pour Facebook, l’utilisation de Messenger permet de distribuer les messages plus rapidement et justifier ainsi l’usage même de l’application dédiée : par le fait que les amis utilisent l’application, ils répondent 20% plus rapidement qu’auparavant selon le Chef de Produit Facebook Messenger.

De nouvelles fonctionnalités à venir sur le mobile Facebook

En propulsant Messenger avec sa propre application, Facebook a maintenant davantage d’espace non seulement pour intégrer de nouvelles fonctionnalités dans son application principale, mais aussi afin d’ajouter des fonctionnalités plus abouties au sein de Messenger telle que la vidéo. L’application Messenger offre déjà plus que la plate-forme mobile historique de Facebook : comme l’envoi de SMS aux les contacts d’un utilisateur à ceux qui ne sont même pas sur Facebook. En outre, dans l’application, les utilisateurs disposent d’une interface pour créer les discussions de groupe, des conversations muettes et même faire un appel téléphonique via l’application en utilisant votre forfait data.

Une stratégie de conquête mobile après le rachat de WhatsApp

Envoyez des messages gratuitement avec Messenger par Facebook
Envoyez des messages gratuitement avec Messenger par Facebook

Facebook subit le déclin de son nombre d’utilisateurs actifs mensuels sur les ordinateurs (« desktop »). Cette nouvelle règle constitue une solution pour venir contrer les services similaires tels que Line, Viber ou encore WeChat. Tous connaissent de forte expansion sur le mobile, Facebook espère ainsi obtenir une place privilégiée sur les smartphones. Selon Flurry Analytics, 17% du temps passé sur un smartphone est dédié à Facebook — et Instagram, gageons que le récent rachat de WhatsApp en février dernier pour 19 milliards de dollars permettra probablement de maintenir voire d’accroître cette proportion.

Sur l’App Store et Google Play, Messenger fait par conséquent partie des applications gratuites les plus téléchargées… Mais à quel prix : avec près de 3 500 avis sur l’App Store, elle est la version d’une app populaire la plus décriée de l’histoire de l’App Store ; mais aussi la moins bien notée pour une telle position de classement.

Télécharger gratuitement Messenger sur l’App Store ou Google Play.

Nimbus, un tableau de bord personnel pour votre vie numérique

Digital In Real Life — Après le compteur de Like réel pour Facebook créé par une startup française, Quirky, célèbre plateforme de co-création américaine vient d’annoncer à son tour la création d’un objet connecté. Nommé « Nimbus », il s’agit d’un tableau de bord de votre vie numérique.

 

Un tableau de bord personnel pour votre vie numérique

Inventé par un utilisateur de Quirky — Ryan Pendleton et 1 706 autres personne, Nimbus a vocation à devenir un objet connecté indispensable pour les « hyperconnectés ». En plus de cet objet aux allures de compteur de vitesse, Quirky annonce par la même occasion la co-création dans les prochaines semaines d’une collection complète de produits intelligents pour la maison en partenariat avec GE (General Electric est partenaire en ayant mis à sa disposition ses brevets).

Nimbus : Digital In Real Life
Nimbus : Digital In Real Life

Dans la tendance des objets connectés utilitaires

Nimbus est un produit intelligent, tableau de bord à 4 affichages hautement personnalisable vous permettant de suivre ce qui compte pour vous : suivez en temps-réel la météo, le nombre d’emails, votre calendrier, votre activité sur les médias sociaux (Like, tweets…), les données de votre podomètre favoris ou encore vos statistiques FitBit etc.

Chaque affichage individuel agit en tant que baromètre individuel à l’aide d’aiguilles qui permettent de synchroniser en temps réel et garder un œil sur vos données personnelles.

 

Nimbus, version rouge
Nimbus, version rouge

Fonctionnalités et Caractéristiques techniques du produit

– Cadrans mobiles avec synchronisation via des données stockés à distance en temps-réel
– 4 affichages LED qui permettent l’affichage personnalisé d’éléments d’informations suivies
– Fonction montre et alarme
– Matériaux Polycarbonate
– La photo laisse supposer que le produit est branché (alimentation USB ?)

La promesse d’un monde numérique moins chronophage ?

Derrière Nimbus, la plateforme d’innovations annonce une technologie intelligente vous permettant de contrôler l’objet à partir de votre appareil mobile ou smartphone. A terme, l’intention est de fournir des possibilités en constantes évolutions via la simple mise à jour des possibilités d’affichages, le tout calculé par des serveurs distants (ou cloud). En un mot, 100% connecté.

Pour l’heure, le produit en est encore au phase de prototypage puisque le prix n’est pas encore fixé.

Nimbus, objet connecté bientôt disponible en rouge, blanc et noir.
Nimbus, objet connecté bientôt disponible en rouge, blanc et noir.

Pour suivre l’intégralité du projet, vous pouvez vous rendre sur la page dédiée sur Quirky : Nimbus

Audi e-tron : une soirée musicale avant d’être un show technologique

Ce lundi 23 septembre, Audi a électrisé la Porte de Versailles avec sa technologie e-tron au Electric.

En musique, la marque aux anneaux a mis en scène deux DJs des plus talentueux de la scène Electro actuelle, 2manydjs et Gesaffelstein, aux commandes pour toute une soirée afin de promouvoir sa technologie électrique « e-tron ».

Audi e-tron à Electric Paris
Audi e-tron à Electric Paris

Présentation de Audi e-tron

Si la mention « e-tron » vous suggère une référence à un film éponyme mis en musique par les Daft Punk, sachez que vous avez tout faux. Audi e-tron se réfère tout simplement à transmission électrique uniforme, autrement dit la technologie moteur électrique de chez Audi. Selon le constructeur, les véhicules dotés de la propulsion électrique associée à une motorisation basse consommation obtiennent des « valeurs d’efficience et d’autonomie extrêmement élevées ».

Alors que cette soirée devait être consacrée à la technologie e-tron, Audi n’a en aucun cas promu sa dernière annonce en date : en 2014, Audi lancera en production la première voiture haut de gamme à motorisation hybride rechargeable : l’Audi A3 Sportback e-tron. On l’aime déjà mais ce n’est pas le sujet.

Ce à quoi on pouvait s’attendre…

Un dispositif expérientiel connecté pour une expérience enrichie

Audi espérait démontrer au mieux l’efficience de sa technologie électrique / hybride grâce à un dispositif connecté à base de bracelets RFID liés à l’Open Graph Facebook. Après avoir créé un profil en amont pour profiter au mieux de la soirée, vous associez votre compte Facebook à votre invitation afin de préparer cet événement. Une fois sur place, vous êtes invité à récupérer ce bracelet RFID qui vous permet de partager vos expériences durant la soirée. Cette expérience connectée proposée par mycheckexperience est une solution identique à celle utilisée pour les 10 ans de Ed Banger, à titre d’exemple.

Recruter, impliquer, amplifier : cette solution de Marketing Digital résolument « social media » permet à l’organisateur de l’événement de préparer le recrutement des utilisateurs avant la soirée et ainsi d’éviter le frein à l’usage le jour-j (sans barrière pour le succès du dispositif). En guise d’incitation, les adeptes peuvent télécharger du contenu en avance pour préparer leurs découvertes et les partager avec leurs amis et vice-versa. Une bonne idée en soi.

Le photo call Facebook comme une solution de facilité pour les agences en manque de créativité ?

La démarche de la marque est tout à fait louable et encourageante : elle crée de la proximité avec ses ambassadeurs (un concours Facebook avait même été organisé pour l’occasion) et démontre son attachement à sa communauté en les invitant à un événement fort en musique. Pour le côté « Social Media », les basiques sont là mais la réalité sur le plan technologique nous rattrape vite… Surtout en 2013 quand il s’agit de déjà vu : exemple avec le Axe Boat en 2011 à l’aide d’une carte cette fois.

Une distorsion entre la posture de la marque et l’événement

L'identité visuelle d'Audi et son slogan
L’identité visuelle d’Audi et son slogan

Si une marque haut de gamme se targue avec sa signature d’être en avance d’un point de vue technologique (« Vorsprung durch Technik »), c’est sur la non-pertinence de la proposition du dispositif que l’on peut s’interroger : tant sur son manque de valeur ajoutée pour l’invité que sur l’efficacité Marketing et l’existence d’une dissonance avec cette même signature. L’intérêt expérientiel du dispositif est proche du néant, sauf si vous aimez les effets sapins de Noël avec des bracelets qui clignotent.

Oui, les invités ont pu apprécier un warm-up de qualité, une intro 2manydjs expressive et un Gesaffelstein qui a fait le show devant un public conquis à la cause d’Audi; Oui, le choix du lieu, leurs styles et leurs techniques respectives confèrent à l’événement sa seule justification — si l’on s’en tient uniquement à l’approche artistique; mais non, la marque n’a pas démontré son avance par la technologie en proposant un photo call « automatisé » sur Facebook, sans oublier la retransmission des tweets publiés avec le hashtag #e_tron.

Soirée Audi e-tron : un événement musicalement réussi

Enfin, s’il n’y a rien à redire sur la programmation musicale de qualité — warm-up inclus, l’organisation, la scénographie ou les contenus de marques (voir la vidéo ci-dessous); en revanche, on regrettera la sur-promesse d’un événement connecté alors que l’objectif principal était certainement la mise en avant d’une marque premium, le nombre d’hôtesses faisant foi.

Loin de moi l’idée de blâmer gracieusement une marque dont j’apprécie les produits, le positionnement ou encore l’inspiration musicale. Il s’agit plutôt de dénoncer la facilité avec laquelle on sur-vend des événements pour finalement une belle expérience musicale.

La vidéo de rattrapage

Plus d’informations sur l’événement sur le site dédié Audi e-tron