Spotify Premium : retour d’expérience sur mon utilisation

Spotify Premium

Mise à jour du 31 décembre 2014 : Spotify offre 2 mois gratuit.  Soit pour l’achat d’un mois en offre Premium (9,99 €), Spotify vous offre deux mois supplémentaires gratuits, ce qui revient à débourser 3,33 € par mois. Offre valable jusqu’au 31 décembre 2014. À découvrir en suivant le lien vers l’offre spéciale.


 

De septembre à décembre 2010, je me suis abonné au service payant Spotify Premium afin de découvrir et tester l’offre en question. Mon abonnement payant s’est effectivement terminé aujourd’hui, ce lundi 27 décembre. Je vous soumets par l’intermédiaire de cet article, mon retour d’expérience sur mon utilisation de Spotify en tant que grand fan inconditionnel de musique, à toute heure.

J’ai testé pour vous : Spotify Premium

Je vous livre à mon sentiment sur le service Spotify Premium et ce, gratuitement ! Spotify Premium vaut-il vraiment ses 9,99€ ? Spotify Premium est-il trop cher ? Mes réponses sur toutes ces questions dans la suite.

Avant d’être abonné à l’offre payante, j’utilisais bien entendu Spotify gratuitement — sûrement — comme la plupart d’entre-vous et j’ai donc eu la possibilité d’analyser et de constater l’évolution de mes propres usages ainsi que les différences qui existaient entre les deux possibilités offertes par Spotify. À savoir : Spotify Open et Spotify Premium (la dernière étant : Unlimited, à mi-chemin entre les deux offres)

Différences fondamentales entre Spotify Free et Premium

Spotify Free (qui n’existe plus visiblement sur le site) mais qui se prénomme dorénavant Spotify Open; Ça fait surement moins « cheap » (c’est même sûr). Cette offre de base propose le catalogue de Spotify… avec des publicités entre les morceaux. Il existe bien une méthode pour ne pas écouter ces publicités mais je ne vous les livrerai pas ici puisque ça va à l’encontre de leur Business Model. En bref, Spotify Open c’est du contenu accessible en streaming gratuitement avec la possibilité de partager des titres avec ses contacts puis la possibilité d’importer des morceaux de sa propre bibliothèque musicale.

De plus, je vous propose ce qu’ils appellent la check-list des avantages de Spotify Premium :

  1. Musique illimitée sans publicité : Il s’agit vraiment d’un plus mais à quel prix. D’ailleurs, lorsqu’une publicité réapparaît après « trois mois de silence », ça fait bizarre. Non, vraiment.
  2. Spotify sur votre mobile : l’écoute en totale mobilité, c’est un bon argument de vente et il faut avouer que l’application iPhone est plutôt abouti depuis la dernière mise à jour (voir capture d’écran ci-après).  À savoir que Spotify est disponible sur iPhone, téléphones Android, BlackBerry et depuis peu Windows Phone.
  3. Listes de lecture hors connexion : L’écoute en mode déconnecté permet de profiter de « sa » musique même si l’on n’a plus d’accès à Internet, une question d’usage qui devient vite une nécessité dans la réalité lorsqu’aucun réseau Wi-Fi n’est actuellement disponible.
  4. Emmenez votre musique dans le monde entier : Cet argument n’est pas tellement évident pour moi. Même si les maisons de disques ont leur propre règle quant à l’écoute à l’étranger ou dans d’autres pays, il parait normal de pouvoir écouter la musique comme si l’on avait son iPod. Le contraire serait plutôt étonnant, en fait.
  5. Qualité sonore améliorée : Contrairement à l’offre gratuite, Spotify Premium propose les flux audio en 320 kps, ça ne parait rien mais la qualité d’écoute s’en trouve grandement améliorée si vous avez un matériel assez poussé (qui vous permet alors de constater les différences…).

En outre, le catalogue Spotify est bien plus complet lorsque l’on dispose de l’offre Premium. Néanmoins, les exclusivités sur Spotify par rapport au compte gratuit ne sont pas réellement un élément qui, pour moi, m’ont poussé à passer le cap. J’ai seulement pu en profiter avec la sortie de la BO de Daft Punk pour le film Disney, Tron : Legacy.

À l’inverse, il y a une chose qui est vraiment frustante : les labels qui rendent indisponible des morceaux parmi une compilation. Exemple ici avec Dancefloor FG 100 (les titres grisés sont indisponible à l’écoute) : Sans commentaire. Et ce n’est malheureusement pas le seul exemple…

Spotify Premium, Dancefloor FG 100
Spotify Premium, Dancefloor FG 100

Écouter de la musique en toute situation : Un des arguments qui m’a poussé — à l’époque — à m’abonner à Spotify était le fait que je me déplace très souvent en voiture, mon véhicule étant équipé d’une prise auxiliaire (AUX), je voyais aussi le côté pratique de préparer une playlist et de la lancer au départ de mon trajet. Néanmoins, à l’usage, il s’est avéré que je ne prenais pas forcément le temps.

Conclusion

Pour à peu près le prix d’un album par mois, vous pouvez écouter n’importe quel album, n’importe quel morceau, n’importe quand. Ça vous tente ?

Cette argumentaire tient effectivement la route pour quelqu’un qui achète un album par mois.

En conclusion, Spotify s’adresse à un public qui a l’occasion d’écouter de la musique partout, et tout le temps; pour en justifier son prix, un peu moins de 10€ par mois. Il convient de l’utiliser très fréquemment pour considérer le service comme « rentable » (même si cette notion de rentabilité reste assez abstraite puisqu’elle dépend de la comparaison des différents usages). En effet, je ne suis pas sûr que mon utilisation du service ait été rentable pour moi. Je ne l’ai utilisé correctement que pendant les périodes d’inactivité professionnelle ou les week-ends : loin de justifier un abonnement pour moi.

Néanmoins, j’en conviens que 9,99€ par mois, ce n’est pas une somme énorme et plutôt raisonnable mais c’est la dite accumulation de tous les abonnements (mobile, internet etc.) qui fait que cela devient une part dans le budget d’un étudiant. Il va s’avérer intéressant de comparer le nombre d’abonnés aux service Deezer avec l’intégration du produit dans les forfaits Orange.

Auteur : Paul-Henri Brunet

Passionnément curieux et féru d'objets connectés. @phb sur Twitter.

10 pensées sur “Spotify Premium : retour d’expérience sur mon utilisation”

  1. Bon article et critique interessante.

    Pour revenir sur ce que tu dis : il y a une différence entre « Spotify Free » et « Spotify Open », pour la version « Free » il n’y a pas de limite d’écoute par mois (20h je pense). Il y a bien une manière de remédier à cette limite: être invité par un « compte Premium » ou faire l’acquisition d’un « compte Premium ». Il est vrai cependant que l’appellation « Free » fait un peu « cheap ».

    Utilisateur de spotify sur mon macbook (que je trouve très pratique, même si les PUBs à force ça devient lourd), j’utilise presque tout le temps Spotify au lieu d’un lecteur classique tel que iTunes. Et de ce fait, je pensais à prendre un abonnement Premium pour la mobilité qu’il offre.
    Ton retour sur cette offre est donc interessant, et je te remercie.

    1. C’est bien ce que je pensais. Merci Arthur mais n’étant pas sûr de cette différence je voulais pas m’enfoncer dans une explication éparse. Spotify Free existe encore en tant que tel mais par l’invitation donc.

      Enfin, la publicité n’est pas agréable mais il est vrai que très clairement c’est la mobilité qui est intéressante.

      Merci pour ton commentaire 🙂

    1. Bonsoir « Anonyme »,

      Il est vrai que 5 playlists sur un service légal, ça détermine vraiment les goûts musicaux de quelqu’un…

      En outre, je t’invite à écouter sur iTunes le podcast « In GENESE We Trust » et à me partager tes goûts musicaux afin de découvrir ce qui est, selon toi, de « bon goût en musique ».

  2. Je n’arrive plus a ecouter mes sons de playlist sans être abonné a prenium comment faire quand je veux lancer un son de ma playlist m’en mais d’autre pareil je mais en sauvegarde ou téléchargement je ne peu pas avoir accès ames son personnel et dire que c’etait le seule qui créer des listes musical en boucle gratuite la je suis plus que déçus encore quelque chose de pas rentable et surtout pour le prix c’est beaucoup trop chère pour ce que c’est !

Laisser un commentaire