Instaply, le WhatsApp pour les messages entre clients et marques

Instaply est une application de messagerie ou « text-messaging » dédiée à la gestion de la relation client. Disponible sur iPhone, Android mais aussi en version web, elle vous permet d’échanger en temps-réel avec les marques ou les enseignes, tout comme vous pourriez le faire par SMS avec vos amis. Instaply vise à replacer l’homme au cœur de l’entreprise pour la gestion de sa relation client.

Le vendeur, au centre du magasin connecté de demain

90% des Français sollicitent un conseiller pour les accompagner dans leur achat (+10 points par rapport à 2012, 72% en 2010).

Partagée dans une récente étude sur le parcours d’achat (1), le vendeur redevient incontournable : il est une source sélective d’informations face à l’infobésité et la multitude de comparateurs pas toujours fiables. Et les consommateurs en attendent beaucoup : l’indisponibilité du personnel et son incompétence sont autant de motifs d’abandon d’achat pour 25% des consommateurs. Instaply intervient sur cette problématique du conseil avant, pendant et après l’achat. Comment ? En mettant à disposition des vendeurs cette application mobile utilitaire, leur permettant de répondre aux questions des clients et prospects de l’enseigne quelque soit l’étape du parcours d’achat.

Logo de l'application mobile Instaply
L’application mobile Instaply est disponible sur l’App Store et Google Play

Préparez vos achats et obtenez des conseils personnalisés grâce à l’app

Instaply se définit comme l’outil ou solution idoine pour la gestion de relation client en situation de mobilité, en dehors du point de vente ou en magasin. Si l’application mobile permet de rentrer en contact avec un représentant d’une enseigne afin de poser des questions sur les produits avant la visite en magasin, elle le permet également pendant et mais surtout après (le service). La valeur perçue passe donc par une accessibilité à l’information, au conseil, et non le fait de « texter » à proprement parlé un employé d’une grande enseigne.

Une solution dans la recherche de personnalisation de la relation-client ?

Nécessitant une authentification, Instaply représente dès lors une solution dans la recherche de personnalisation de la relation-client pour les Community Managers . Ce n’est pas un hasard si de fait, de grandes enseignes de la distribution spécialisée (GSS) ont déjà franchi le pas: Décathlon, Leroy Merlin ou encore Kiloutou sont présentes sur l’annuaire de l’application. Toutes cherchent à réduire les frictions inhérentes à l’expérience d’achat en magasin, également appelées « les irritants ». En effet, l’enjeu de la disponibilité des vendeurs fait partie intégrante de leurs problématiques de parcours « cross-canal » voire « omni-canal » aux heures de forts trafics mais aussi dans l’optimisation des temps-morts.

Capture d’écran de l’application

Aperçu de l'application mobile Instaply
Aperçu de l’application mobile Instaply

Pourquoi les marques doivent s’intéresser à la relation client en mobilité

En centralisant l’usage de la relation client personnalisée sur une application mobile, Instaply fait le pari de fournir les outils performants permettant le bon suivi d’une relation client globale diversifiée (de sources diverses et d’informations variées): depuis le web jusqu’en magasin, en passant par le mobile. Au regard des nouveaux parcours d’achats complexifiés, l’enjeu est de taille pour les marques et les distributeurs.
Face à l’enjeu de la distribution des applications mobiles, Instaply se positionne comme un outil universel cross-platforme : l’objectif est de permettre les interactions pour toutes vos enseignes et marques préférés (c’est du moins l’objectif affiché). L’application répond à un besoin essentiel qui lui octroie naturellement cet intérêt et ce, malgré une segmentation probable des usages : vous utiliserez l’application native de l’entreprise pour la fidélité, le catalogue produits et Instaply pour être en relation et échanger avec un conseiller.

Mais alors quel rapport avec WhatsApp dans tout cela ? Si on peut leur souhaiter une sortie aussi médiatique et même si Instaply et WhatsApp n’ont pas grand chose à voir dans l’usage — l’un est clairement orienté B2C ou l’autre totalement peer-to-peer, leur approche UX est pourtant similaire : permettre de communiquer en temps-réel grâce à des messages textes ou des images en toute simplicité.

Testez Instaply dès maintenant

Téléchargez gratuitement Instaply sur l’App Store ou Google Play

Si Instaply vous intéresse ou que vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez contacter directement Alexandre Destrem en le recherchant depuis l’app Instaply.

(1) étude Ifop/Wincor Nixdorf, avril 2014

Pourquoi Facebook impose d’installer son app de messagerie, Messenger

Disponible sur iOS, Android et Windows Phone, Messenger est désormais l’application mobile de Facebook de prédilection pour permettre de discuter entre amis ou en groupe. Bien que contestée par les utilisateurs du réseau social, cette décision constitue néanmoins la pierre angulaire indispensable au développement de la stratégie mobile de la plateforme sociale.

Retour vers le futur — En 2012 les rumeurs sur un « Facebook Phone » allaient bon train. À ce titre, un article sur ithink.fr intitulé Facebook ne créera pas un Facebook Phone, démontrait en quoi un téléphone Facebook était déjà quasiment dans nos mains. Comment ? Via le déploiement d’un écosystème d’applications mobiles favorisant les synergies sur les usages de la plateforme. L’annonce de cette nouvelle disposition pour utiliser le chat Facebook confirme ce propos.

Messenger, la stratégie de Facebook pour le mobile

Créée en 2011 dans une logique de segmentation des usages, Messenger a été récemment mise à mise à jour en version 5.0. Cette monture permet enfin de partager des vidéos mais elle améliore aussi la rapidité des photos et favorisent enfin la fiabilité et l’accessibilité des contenus.

Vous l’aurez remarqué, désormais pour converser en privé sur Facebook, il est nécessaire de passer par l’application Messenger (voir capture d’écran). En effet, la fonctionnalité d’envoi de messages a disparu de l’application principale Facebook. Vous devrez vous résoudre à basculer entre Facebook et la dite app Messenger à l’aide de l’interface de votre téléphone.

Le message de Facebook informant les utilisateurs de la nouvelle disposition
Le message de Facebook informant les utilisateurs de la nouvelle disposition

Dans une interview accordée au New York Times, Mark Zuckerberg justifie cette mesure par l’idée que les utilisateurs souhaitent des expériences différentes sur le mobile. Ainsi, Facebook développe d’autres applications mobiles autonomes — à l’instar de Paper — avec l’objectif de fournir des cas d’usages plus spécifiques, ce qui pourrait aider la plateforme sociale à maintenir ou à stimuler « l’engagement » de cette façon. Pas sûr que cette vision convienne aux utilisateurs…

Grâce à Messenger, les utilisateurs répondent 20% plus rapidement

Pour Facebook, l’utilisation de Messenger permet de distribuer les messages plus rapidement et justifier ainsi l’usage même de l’application dédiée : par le fait que les amis utilisent l’application, ils répondent 20% plus rapidement qu’auparavant selon le Chef de Produit Facebook Messenger.

De nouvelles fonctionnalités à venir sur le mobile Facebook

En propulsant Messenger avec sa propre application, Facebook a maintenant davantage d’espace non seulement pour intégrer de nouvelles fonctionnalités dans son application principale, mais aussi afin d’ajouter des fonctionnalités plus abouties au sein de Messenger telle que la vidéo. L’application Messenger offre déjà plus que la plate-forme mobile historique de Facebook : comme l’envoi de SMS aux les contacts d’un utilisateur à ceux qui ne sont même pas sur Facebook. En outre, dans l’application, les utilisateurs disposent d’une interface pour créer les discussions de groupe, des conversations muettes et même faire un appel téléphonique via l’application en utilisant votre forfait data.

Une stratégie de conquête mobile après le rachat de WhatsApp

Envoyez des messages gratuitement avec Messenger par Facebook
Envoyez des messages gratuitement avec Messenger par Facebook

Facebook subit le déclin de son nombre d’utilisateurs actifs mensuels sur les ordinateurs (« desktop »). Cette nouvelle règle constitue une solution pour venir contrer les services similaires tels que Line, Viber ou encore WeChat. Tous connaissent de forte expansion sur le mobile, Facebook espère ainsi obtenir une place privilégiée sur les smartphones. Selon Flurry Analytics, 17% du temps passé sur un smartphone est dédié à Facebook — et Instagram, gageons que le récent rachat de WhatsApp en février dernier pour 19 milliards de dollars permettra probablement de maintenir voire d’accroître cette proportion.

Sur l’App Store et Google Play, Messenger fait par conséquent partie des applications gratuites les plus téléchargées… Mais à quel prix : avec près de 3 500 avis sur l’App Store, elle est la version d’une app populaire la plus décriée de l’histoire de l’App Store ; mais aussi la moins bien notée pour une telle position de classement.

Télécharger gratuitement Messenger sur l’App Store ou Google Play.

Apple guide ses clients en magasin avec iBeacon

Apple a débuté le déploiement de son service de notifications iBeacon par une mise à jour discrète au sein de son application mobile Apple Store.

Apple a débuté le déploiement de son service de notifications iBeacon par une mise à jour discrète au sein de son application mobile Apple Store. Fonctionnant sur la technologie BLE, iBeacon permet de recevoir des notifications sur les produits en magasin lors d’une visite dans l’un des 254 Apple Stores aux États-Unis.

L’expérience client Apple au cœur du dispositif iBeacon

La firme de Cupertino démontre une nouvelle fois sa volonté d’optimiser encore davantage son expérience client en magasin. Avec ces balises et son système de notifications personnalisées, Apple souhaite apporter une nouvelle brique à sa relation client en magasin en plus de ses vendeurs, vers plus d’interactivité, plus de personnalisation grâce aux données et au mobile. Plusieurs balises sont installées dans chaque magasin, ce qui signifie qu’Apple peut localiser votre position exacte via le Bluetooth et contextualiser ses alertes basées sur les produits ou le rayon que vous regardez.

Notifications via un iBeacon dans l'Apple Store
Notifications via un iBeacon dans l’Apple Store

En ouvrant l’application Apple Store (voir ci-dessous), les utilisateurs se verront demander s’ils souhaitent profiter des alertes en magasins « In-Store notifications ». Les notifications en magasin vous permettront, par exemple :

  • de récupérer vos commandes effectuées en ligne rapidement
  • de découvrir les événements dans le magasin ce jour
  • de lire des commentaires sur les produits et d’acheter des accessoires depuis votre iPhone
Apple iBeacon In-Store Notifications
Apple iBeacon : les notifications in-store dans l’app Apple Store

En outre, pour recevoir des notifications iBeacon, le visiteur du magasin ou client doit posséder un appareil équipé d’iOS 7 avec l’application Apple Store installée et le Bluetooth actif.

Exclusivité pour les Apple Stores US pour l’instant, l’Europe dans un second temps ?

Désormais, les 254 boutiques américaines Apple Store disposent de capteurs dont la quantité varie selon la superficie des points de vente. À titre d’exemple, l’Apple Store de la 5e Avenue à Manhattan en compte une vingtaine. Bien qu’Apple ait confirmé la nouvelle suite à une dépêche AFP, la firme n’a toutefois pas précisé si ce système serait étendu au reste de son réseau de distribution à travers le monde. Espérons que les clients de la marque à la pomme puissent en profiter en magasin dans un avenir proche.

Dès à présent tester iBeacon dans l'un des Apple Store aux États-Unis : ici, celui de la Fifth Avenue (NYC)
Dès à présent testez iBeacon dans l’un des Apple Store aux États-Unis : ici, celui de la Fifth Avenue (NYC)

Un équipement massif mais un usage et une adoption en question

Si la technologie BLE proposée par Apple concerne uniquement les clients de la marque (de par ses conditions d’utilisations), elle pourra évidemment mettre un certain temps à décoller pour des raisons évidentes d’équipements – comme toute technologie in fine. Quoi qu’il en soit, l’intégration native aux terminaux Apple constitue une véritable opportunité pour favoriser son essor.

Test des balises iBeacons dans un Apple Store à New York

« Les employés ne connaissaient pas iBeacon et l’application n’a que peu d’intérêt pour le moment… Il n’y a pas de personnalisation du message en fonction du rayon devant lequel vous vous trouvez. »

Petit plus non négligeable : Bertrand Leseigneur @bleseigneur, un véritable « French Geek » de New York, a testé pour vous les iBeacons. Déçu, sa perception est sans appel : la non-connaissance par les vendeurs constitue un véritable frein à l’usage avec une approche pédagogique du dispositif. De plus, l’intérêt semble limité pour le moment du fait de la non-personnalisation des messages (l’enjeu de la contextualisation publicitaire). L’avenir nous démontrera si la technologie a un véritable sens pour les clients, dans les boutiques Apple en tout cas.

via AFP (San Francisco)

Instantané #1 : tout ce que vous devez vraiment savoir ce lundi

Tout ce que vous devez vraiment savoir ce lundi dans l’actualité Digital Marketing

C’est la rentrée ! Nouveau format de publication pour une lecture du matin plus efficace. N’hésitez pas à me contacter en direct via Twitter @phb pour échanger !

Événement Apple

À ne pas manquer ce mardi 10 septembre : à partir de 19h (heure française) Keynote de rentrée pour Apple avec, si les rumeurs le confirment, un nouvel iPhone 5S (évolution de l’iPhone 5) et enfin un iPhone 5C. L’idée ? Un téléphone d’entrée de gamme pour conquérir les marchés émergents et faire face au géant Samsung. Selon certaines sources, des campements auraient déjà été observés autour de l’Apple Store 5ème Avenue à New York.

Apple iPhone 5S Champagne
Apple iPhone 5S Champagne : probablement une nouvelle couleur pour le prochain iPhone

Passbook devient une véritable marque aux États-Unis

Si vous n’utilisez toujours pas le portefeuille dématérialisée proposé par Apple, Passbook, sachez pourtant que de plus en plus de marques se mettent à l’utiliser (Air France a récemment mis à jour son application). Apple est devenu depuis peu une marque déposée après un dépôt effectuée par Apple en novembre 2012 auprès du US Patent & Trademark Office.

Publicité sociale : la monétisation se confirme sur Instagram.

Fort de ses 150 millions d’utilisateurs actifs sur son app mobile Instagram (racheté en 2012), Facebook vient d’annoncer le lancement d’une offre publicitaire sur le réseau de partage photos. Présentation de l’offre en 2014. Comment ? Instagram proposera vraisemblablement du contenu sponsorisé à la manière des Sponsored Stories dans les flux de photos / vidéos ou encore des contenus mis en avant dans l’onglet « Discover » (à la TumblR »). Tout l’enjeu pour Instagram ? Incorporer les messages des annonceurs mis en avant tout en conservant l’aspect cool : le challenge est de taille.

Concours #4Gbattle : un Nokia Lumia 925 et un abonnement 4G en test

Si vous habitez Paris, Bordeaux ou Marseille, vous pouvez devenir l’un des 300 privilégiés à avoir la chance de tester la 4G d’Orange. Nokia, en partenariat avec Orange lance un jeu concours pour tester le dernier Microsoft Nokia et son réseau mobile 4G. Quoi ? Orange vous prête pendant 15 jours le tout dernier Nokia Lumia 925 et un abonnement 4G Orange. Comment ? A vous de tout faire pour les gagner : les tester, les montrer, en parler sur les réseaux sociaux. Bonus ? Vous serez 30 à repartir avec le Nokia Lumia 925 et un an d’abonnement 4G Orange. Inscription avec Facebook et Twitter sur 4gbattle.com

Dataviz à re-découvrir après le Tour de France : 100 ans de tour

Fan de vélo ? 100 ans de Tour vous permet de revivre l’histoire de la Grande Boucle avec toutes les étapes, classements et bien d’autres données.  Ce projet de data-visualization a été réalisé dans le cadre d’un cours à HETIC (Haute Ecole des Technologie de l’Information et de la Communication). 100 ans de données à parcourir entre classements, parcours ou encore coureurs de légende. La promesse ? Année par année le visiteur manipule les données d’une façon ludique et interactive.

À découvrir sur 100ansdetour.fr

Top 5 des sites de banque en France

  1. Crédit Agricole,
  2. Caisse d’épargne,
  3. La Banque postale,
  4. Crédit Mutuel,
  5. Société Générale

Le site de votre banque est-il « populaire » ? Médiamétrie (Netratings) publie le top 5 des sites de banque en France. En juillet 2013, près de 48,7 millions de Français se sont rendus sur le site de leur banque. Sans trop de surprise révèle le JdNet, ce sont les banques traditionnelles qui dominent ce classement au sein duquel ne figure aucun pure playerPourquoi ? On suppose que les utilisateurs mobiles n’auraient pas été inclus dans le calcul si l’on en croit le succès des apps mobiles de la BNP et de la SocGen’ ou l’absence de pure players. Courage !

L’app mobile à tester avec ses amis : Who Wanna, the activity socialyzer

Aperçu de l'application Who Wanna sur iOS 6
Aperçu de l’application Who Wanna sur iOS 6

Concept : L’interface composée de 6 icônes représentant les activités les plus courantes de socialisation (prendre un verre, faire une exposition, aller au cinéma, partir une soirée, faire du sport, aller au restaurant) vous permet de proposer des activités lorsque bon vous semble. Vos amis en sont alors avertis, vous pouvez voir qui est intéressé et ainsi les contacter directement pour vous retrouver. Comment ? Après avoir synchronisé votre compte Facebook et entré votre numéro de téléphone, il suffit de sélectionner les amis avec qui vous voulez interagir. De nombreuses mises à jour sont d’ores et déjà prévues fin septembre pour incorporer de nouvelles fonctionnalités. Télécharger l’application sur l’App Store Who Wanna ou Google Play.

 

Bonne semaine à tous.

Safemode, une app qui vous protège de vos messages en conduisant

Safemode by Honda

L’idée

Safemode par Honda est une application mobile pour iPhone qui ambitionne de vous protéger de vos messages textes lorsque vous conduisez afin d’éviter l’accident.

Le contexte

En Thaïlande, l’envoi de message texte en conduisant causerait 25% des accidents routiers et serait 6 fois plus dangereux que la conduite en état d’ivresse et 23 plus dangereux que dans des conditions normales de circulation.

Le concept

Safemode by Honda s’inspire de la simple alarme de ceinture de sécurité. En utilisant le GPS et les données de vitesse collectées par le mobile, Honda a eu l’idée de suggérer un téléphone capable de devenir un outil de sécurité pour les conducteurs par la dissuasion des usages.

Lorsque l’application est installée, elle fonctionne en tâche de fonds pour détecter les manœuvres de l’utilisateur au volant. Si l’utilisateur dépasse 15 km/h tout en tapant sur son téléphone, l’application détecte alors une vitesse excessive synonyme de danger immédiat pour le propriétaire du smartphone. Un message s’affiche invitant promptement le conducteur à ne pas communiquer au volant. Enfin, ce message disparait dès que le téléphone n’est plus utilisé durant les déplacements ou lors des phases d’immobilisations du véhicule (voir les captures d’écran ci-dessous).

Un engagement auprès des conducteurs pour une route plus sûre

Au-delà du simple aspect « branding » ou de la présence mobile, la marque automobile japonaise souhaite jouer un véritable rôle de prévention et d’accompagnateur sur cette problématique de la sécurité au volant, particulièrement importante au niveau local. Comme le souligne la vidéo de présentation (ci-dessus), puisque l’application est disponible gratuitement « tous les automobilistes peuvent utiliser cette application » afin de se concentrer sur leur conduite.

 

Honda Safemode sur iPhone
Honda Safemode sur iPhone
La limite de vitesse est quasiment atteinte
La limite de vitesse est quasiment atteinte
Honda Safemode vous incite à ne pas quitter les yeux de la route.
Honda Safemode vous incite à ne pas quitter les yeux de la route.

Éditeur : Honda Automobile (Thailand) avec Isobar Thailand

Date de publication : 14 août 2013

Version 1.0 (Anglais / Thaïlandais)

Application mobile gratuite optimisée pour l’iPhone

Télécharger l’app